Accueil » Disney victime de chantage : le groupe évoque un canular (MAJ)

Disney victime de chantage : le groupe évoque un canular (MAJ)

Disney

Mise à jour du 29 mai : Bob Iger, dirigeant de Disney, a publiquement annoncé que le studio penche pour la thèse d’un canular.
Dans une interview vidéo, il indique que le Disney ne pense pas avoir été victime d’une brèche de sécurité. Toujours selon Iger, la menace a été prise au sérieux mais aucune fuite n’a été détectée et, manifestement, aucune preuve apportée par le ou les auteurs des menaces. D’où le refus de payer la rançon.
Publication initiale le 16 mai 2017.

Le CEO du groupe Disney Bob Iger, a annoncé que des pirates informatiques affirment détenir un film Disney encore inédit. Ils menacent de le rendre public et exigent une rançon en bitcoins.

Bob Iger n’a pas révélé le titre du film en question. Certaines sources officieuses évoquent le prochain Pirate des Caraïbes (qui arrivera en salle dans une dizaine de jours) ou Cars 3 (qui sortira mi juin aux USA), mais l’information n’est pas confirmée par Disney.
En revanche, le studio indique clairement son refus de payer la rançon, dont le montant n’est pas connu. Selon Bob Iger, les pirates ont menacé de diffuser 5 minutes du film, puis des tranches de 20 minutes jusqu’à ce que la somme soit versée.

Cette demande de rançon n’est pas un cas isolé. Il y a quelques semaines, Netflix avait également fait l’objet d’un chantage de ce type concernant la série Orange Is the New Black. Là encore, la cible du chantage avait refusé de payer, et 10 épisodes avaient été diffusés sur des sites de piratage, 6 semaines avant le lancement officiel de la nouvelle saison de la série.

Via The Hollywood Reporter, Le Monde.

Pirates des Caraïbes
Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar, des studios Disney, cible potentielle (et non confirmée) du piratage

A Lire également