Solid Angle lance Arnold 5 : le point sur les avancées

Skin
Ci-dessus : skin shading à l’aide du nouveau shader Standard Surface. Crédit : Johan Rimér

Solid Angle lance Arnold 5.0, nouvelle version majeure de son moteur de rendu.
Cette mise à jour était attendue de pied ferme : beaucoup d’utilisateurs se demandaient quel serait l’impact du rachat de Solid Angle par Autodesk.

Voici les nouveautés principales :
– l’API C++ a été débarrassée de fonctions obsolètes, simplifiée, modifiée, étendue. Résultat, selon Solid Angle : des performances en hausse et un code plus cohérent. Il faudra par contre recompiler vos applications existantes.
Arnold 5 propose également une API de shading découplée.

– optimisations : Arnold est plus rapide au démarrage et durant le rendu. Les caches volumétriques OpenVDB chargent jusqu’à deux fois plus rapidement. Le préprocessing de textures .tx passe en multithreadé, et devient jusqu’à 10 fois plus rapide. Les gains portent aussi sur le rendu de primitives, les scènes d’intérieur avec nombreux rebonds (jusqu’à x2), les objets avec forte transmission (jusque x2), les surfaces avec opacité/transparence comme les feuilles d’arbre (jusqu’à 20%).

– l’échantillonnage a été amélioré : le bruit en est fortement atténué, et les résultats seront donc meilleurs, plus rapidement.


Ancien vs nouveau système d’échantillonnage, à 1 sample par pixel.

– Arnold 5 met aussi l’accent sur la simplicité d’utilisation, avec plusieurs workflows simplifiés.

– de nouveaux shaders sont proposés : standard surface, standard hair, standard volume, utility shaders. L’intérêt sera, entre autres, de ne plus avoir besoin de librairies tierces.

– support OSL pour l’écriture des shaders.

– nouvelles possibilités d’utilisation des AOVs ;

– meilleure gestion colorimétrique, avec le support natif de synColor et OCIO, la suppression des vieux paramètres gamma. Par ailleurs, les effets liés aux longueurs d’onde (dispersion lors de la réfraction, radiation corps noir, ciel physique) sont plus précis.

Nous vous invitions à consulter l’annonce officielle pour plus de précisions sur ces différents points.

Solid Angle présente cette version 5.0 comme une évolution majeure de son architecture, qui facilitera les futurs développements.
Le moteur de rendu est dès à présent disponible en standalone et sous forme de plugin Maya, 3ds Max, Cinema 4D, Katana et bientôt Houdini et Softimage. Des versions d’essai sont proposées.

A Lire également