L’université de Wisconsin–Madison simule des tornades en 3D

Tornade

Leigh Orf, chercheur au sein du Cooperative Institute for Meteorological Satellite Studies (CIMSS) de l’Université de Wisconsin–Madison, dirige un groupe de scientifiques qui utilisent l’informatique pour étudier et visualiser les tornades et les orages supercellulaires qui en sont à l’origine.
Plus de 1200 tornades frappent les USA chaque année : comprendre ces phénomènes comporte donc un gros enjeu humain et économique.

Le travail le plus récent de Leigh Orf est la simulation ci-dessous qui reproduit une tornade de force 5 qui a frappé l’Oklahoma en 2011. Durant près de deux heures, la tornade a gardé le contact avec le sol, semant la destruction sur une centaine de kilomètres.

Un article mis en ligne par l’université détaille les enjeux (notamment scientifiques) de la simulation, qui a nécessité trois jours de traitement sur un supercalculateur.

Via CGPress.

A Lire également