Accueil » Plus de détails sur AMD Ryzen, tandis qu’Intel tente de réagir

Plus de détails sur AMD Ryzen, tandis qu’Intel tente de réagir

Temps de lecture : 2 minutes

Intel a multiplié les annonces cette semaine, alors que le lancement des processeurs Ryzen d’AMD sont prévus pour le début du mois de mars. Voici donc un point sur les dernières informations disponibles :

– Du côté d’AMD, tout d’abord, les listings de sites marchands semblent indiquer des tarifs très aggressifs. Wccftech et  Hardware.fr, entre autres, ont listé des montants issus de diverses boutiques.
Les captures d’écran ci-dessous montrent le résultat : des prix très largement inférieurs aux processeurs 8 coeurs d’Intel. Il convient évidemment de rester très prudent à ce stade, tant que les prix officiels ne sont pas confirmés. N’oublions pas également qu’il faudra confirmer les performances des différents processeurs.

Ryzen

– Intel, de son côté, tente de ne pas sembler inactif. Le groupe a annoncé une 8ème génération de processeurs Core i7 pour le second semestre 2017.
Le titre du visuel Intel évoque un process de gravure 14nm : il s’agit donc ici de Coffee Lake, architecture issue d’une optimisation de Kaby Lake, elle-même étant une version optimisée de SkyLake. Le gain annoncé en performance risque donc de reposer essentiellement sur une hausse des fréquences, plus que sur une vraie avancée architecturale.

Le fait qu’Intel communique sur cette future génération dès à présent, au risque d’inciter les clients à laisser de côté les actuels Kaby Lake (7700K et consorts) pour patienter un peu, est intéressante. La sortie imminente de Ryzen n’y est sans doute pas étrangère.

Intel

– Enfin, Intel a annoncé un investissement massif (7 milliard de dollars) dans Fab 42, usine sitée en Arizona. Le groupe avait déjà débuté des travaux en 2011, mais le projet avait été gelé en 2014, notamment à cause de l’érosion du marché PC.
Intel précise que Fab 42 se focalisera sur la gravure en 7nm, avec une fin des travaux prévue pour 2020-21 et environ 3000 employés sur le site.

Cette annonce a une forte connotation politique : Brian Krzanich, PDG d’Intel, l’a faite lors d’un rendez-vous avec le président Donald Trump.
Pour ce dernier, les emplois créés deviennent un nouveau coup d’éclat politique, alors même que la relance de l’usine a sans doute été décidée bien avant l’élection. Du côté d’Intel, il est à noter que la mise en place d’une usine aux USA pourrait s’avérer particulièrement intéressante si Trump érige des barrières douanières, qui pourraient pénaliser AMD.

Toutes ces annonces montrent en tous cas que le marché du CPU semble bel et bien se réveiller. Si les fuites évoquées plus haut se confirme, on assistera à une baisse nette des tarifs, y compris sur les processeurs à 6 et 8 coeurs.
Encore une fois, il faudra attendre début mars, et le lancement de Ryzen, pour y voir plus clair.

A Lire également