Digital painting : Black Ink se met à jour

Black Ink

L’éditeur Bleank met à jour son outil de peinture et dessin numérique, Black Ink. La nouvelle version 0.3 permet de créer ses propres brosses via un langage de programmation, BSL (Brush Shader Language).
Pour ceux que les lignes de code rebutent, il est également possible de créer des brosses à partir d’effets prédéfinis et de paramètres personnalisables.

Conséquence logique de ces outils de personnalisation, un nouveau panel Brush Manager fait son apparition.

D’autres améliorations sont présentes, comme un outil smudge censé ne pas générer de lag, même en haute résolution.

Black Ink 0.300 from Bleank on Vimeo.

A Lire également