Accueil » Crédit d'Impôt Jeu Vidéo : le SNJV se félicite du vote et ne compte pas en rester là

Crédit d'Impôt Jeu Vidéo : le SNJV se félicite du vote et ne compte pas en rester là

Temps de lecture : < 1 minute

SNJV

Il y a quelques jours, le renforcement du Crédit d’Impôt Jeu Vidéo (CIJV) a été définitivement voté dans la cadre du vote en deuxième lecture du projet de loi des finances. Ce, malgré un avis défavorable du gouvernement et de la commission des finances.

Lancé en 2008, le CIJV se trouve donc élargi : le crédit passe de 20 à 30%, et le plafond du montant des aides par entreprise passe de 3 à 6 millions d’euros. L’objectif affiché, contrer les aides similaires présentes au Canada ou au Royaume-Uni.

Sans surprise, le SNJV se félicite de cette nouvelle : le Syndicat National du Jeu Vidéo avait fait de cette réforme une de ses principales revendications. L’organisme qualifie le vote de « très bonne nouvelle pour nos studios, et une grande victoire pour la création française ».
Pour le SNJV, ce vote traduit également l’avantage d’une collaboration entre les différents acteurs du secteur : SNJV, SELL (syndicat des éditeurs), clusters régionaux. Le Syndicat souhaite un renforcement de cette union, qualifiée « d’esprit d’équipe ».

Le SNJV ne compte d’ailleurs pas se reposer sur ses lauriers, et affiche ses nouvelles revendications autour du CIJV : des critères d’éligibilité « moins contraignants et un peu plus en phase avec la réalité du marché, notamment pour certaines petites productions indépendantes ». Une modification qui se ferait alors par décret et non pas dans le cadre d’une nouvelle loi.

A Lire également