Accueil » Une tête disparaît : découvrez le court-métrage de Franck Dion primé à Annecy 2016

Une tête disparaît : découvrez le court-métrage de Franck Dion primé à Annecy 2016

Temps de lecture : < 1 minute

Une tête disparaît

« Jacqueline n’a plus toute sa tête mais qu’importe, pour son voyage au bord de la mer, elle a décidé de prendre le train toute seule, comme une grande ! »

Derrière un synopsis qui pourrait sembler anodin, le dernier court-métrage de Franck Dion évoque un sujet grave : l’univers d’une femme âgée atteinte d’une maladie neurodégénérative. Entre perte de souvenirs et illusions, la réalité s’éloigne peu à peu…

Après Edmond était un âne en 2012 (visible plus bas si vous ne l’avez pas déjà vu), Franck Dion signe à nouveau un court-étrange touchant. Le jury du Festival d’Annecy 2016 ne s’y est d’ailleurs pas trompé : Une tête disparaît, avec son monde entre poésie et dérive, a récolté le Cristal du meilleur court-métrage.

Crédits :
Scénario, graphisme, montage et réalisation : Franck Dion
Voix française : Florence Desalme
Voix anglaises : Jeannie Walker, Kathleen Fee
Animation : Gilles Cuvelier, Gabriel Jacquel, Nicolas Trotignon, Franck Dion
Musique originale, producteur délégué à la musique : Pierre Caillet
Conception sonore : Pierre Yves Drapeau
Mixage : Serge Boivin (ONF / NFB)
Coproduction : Papy3D Productions, l’Office national du film du Canada, ARTE France
Site web

Edmond était un âne (version française) from Papy3D Productions on Vimeo.

A Lire également