Sortie des manettes Oculus Touch avec jeux, sculpture et peinture en réalité virtuelle

Oculus

L’attente aura été longue. Annoncées en 2015, les manettes Oculus Touch sont lancées aujourd’hui seulement par Oculus VR. Elles permettent de retranscrire les gestes en réalité virtuelle, à la manière des manettes du HTC Vive, et même plus : 
De quoi proposer des interactions bien plus intuitives qu’avec la manette Xbox One jusqu’ici disponible, comme tendre la main pour attrapper un objet, lancer une balle, tirer une flèche etc. Mieux : les capteurs de la manette permettent de détecter certains gestes comme un doigt tendu, de quoi proposer des réactions différentes selon que vous fermiez le poing ou pointiez un menu de l’index.
Autant dire qu’elles risquent fort de s’avérer indispensables pour les acquéreurs d’un casque Oculus Rift.

Pour s’en faire une idée, voici un aperçu du fonctionnement en vidéo :

Ce lancement s’accompagne de celui d’une cinquantaine de jeux qui s’appuient sur l’Oculus Touch, mais aussi d’applications plus créatives. Ainsi, Oculus Medium permet de sculpter, modeler et peindre en 3D :

Oculus Quill permet également d’utiliser la réalité virtuelle de façon créative, mais avec une approche qui s’apparente peut-être plus à de la peinture dans l’espace :

Oculus Quill

Les premiers retours de l’Oculus Touch (comme ce test du Monde) semblent assez positifs, et soulignent l’aspect naturel de l’utilisation, avec des manettes qui tiennent bien en main. En revanche, il faudra éviter de tourner le dos aux capteurs pour une détection précise (ce qui limite votre liberté de mouvement), et le prix (200€) est une fois de plus très élevé.
L’Oculus Touch se réserve donc aux joueurs très passionnés ou aux applications professionnelles, et la démocratisation véritable de la VR devra attendre encore un peu.

A Lire également