Accueil » Tests de jeux : Bethesda renforce son contrôle sur la communication

Tests de jeux : Bethesda renforce son contrôle sur la communication

Temps de lecture : 2 minutes

Dishonored

Bethesda avait déjà indiqué que les versions de test de Skyrim Special Edition ou Dishonored 2 seraient envoyées à la presse la veille seulement de leur sortie mondiale. L’entreprise justifie désormais ce choix dans une annonce ; une démarche qui montre une volonté de contrôler encore un peu plus la communication autour des lancements, probablement au détriment des joueurs.

Le communiqué précise qu’il ne faut pas tirer de cette politique des conclusions sur la qualité des jeux à venir, et évoque explicitement le cas de Doom. Ce titre avait lui aussi été expédié au dernier moment à la presse, ce qui ne l’a pas empêché d’être un succès critique. Preuve, selon Bethesda, qu’un envoi tardif ne signifie pas un jeu raté.
Pour autant, le Bethesda se garde bien d’expliquer clairement son choix, et se contente de parler de « stratégie de test ».

On pourra y voir une conséquence des patches de lancement, qui sont désormais une norme pour les jeux AAA. Un studio peut donc vouloir faire un sorte qu’un test ne pâtisse pas de plantages, bugs ou problèmes de performances qui seront corrigés quelques jours plus tard.

Ceci étant dit, cette politique est sans doute aussi, voire surtout, une volonté de contrôler le moindre détail de la communication. Comme le souligne Gamekult, la politique de Bethesda ne les a pas empêchés d’envoyer à l’avance des versions de Skyrim Special Edition à certains vidéastes influents de Youtube. Vidéastes que l’on imagine sélectionnés avec soin de manière à donner la meilleure image possible du jeu.
On notera au passage que l’envoi anticipé aux vidéastes contredit l’hypothèse d’une volonté d’éviter les aperçus objectifs avant le patch de lancement… A moins, évidemment, que les tests par des vidéastes ne soient pas destinés à être objectifs.

En pratique, on imagine mal que tous les médias axés sur le jeu vidéo prendront le temps nécessaire pour tester en profondeur les jeux avant de publier un test. D’autant qu’une tendance actuelle est la publication « d’aperçus » et « premières impressions » et autres « tests non finalisés », écrits au bout de quelques heures de jeu seulement. Une approche principalement destinée à publier un dossier avant les médias concurrents, afin de gagner la course au référencement et au nombre de vues.

Au final, ce sont sans doute surtout les joueurs qui y perdront, puisqu’il n’auront plus la possibilité d’avoir des tests objectifs et approfondis en amont de la sortie d’un jeu, ou le jour du lancement.
A ceux-ci, Bethesda réserve un passage dans son communiqué : « Nous comprenons que certains d’entre vous souhaitent lire un test avant de prendre une décision, et si c’est le cas, nous vous encourageons à attendre que celui-ci soit sorti. »

A Lire également