AP

Depuis un peu plus d’un an, l’agence de presse AP (Associated Press) expérimente avec la réalité virtuelle. Une vingtaine de contenus en VR et vidéos 360° ont été produits, sur des sujets variés : Corée du Nord, Star Wars, santé, JOs, migrants de calais, retour sur des évènements historiques…
On pourra retrouver ces productions sur une page dédiée mais aussi sur Youtube. Quelques-unes sont visibles en fin d’article.

Digiday a mis en ligne une interview de Paul Cheung, Director of Interactive and Digital News, qui supervise le programme VR/360 de l’agence.
Il dresse un bilan des expérimentations, tout en soulignant les contraintes de l’agence :
– Pour minimiser les coûts, l’AP a employé des caméras et casques low cost ; des partenariats avec des startup ont aussi permis d’avoir accès à certains équipements.
– Les essais ont permis de réaliser quand l’immersion est utile ou non. De nombreux évènements se prêtent mal à la vidéo 360° : pour un défilé de mode, par exemple, regarder derrière soi n’a aucun intérêt.
– Au fil du temps, l’AP a évolué vers des formats courts (moins de 3 minutes). Ils ont plus de succès sur les réseaux sociaux que les premiers reportages de l’agence, qui duraient jusqu’à 6 minutes. L’agence persiste tout de même à utiliser un format reportage dans certains cas, comme pour un projet sur les 15 ans du 11 septembre.
– La vidéo 360° a beau être très limitée par rapport à de la réalité virtuelle avec interactions, elle est actuellement l’approche qui fonctionne le mieux, car elle ne nécessite pas de disposer d’un matériel onéreux.

L’interview de Paul Cheung détaille davantage ces différents points. Si la majorité des reportages de l’AP sont axés sur la vidéo et non la visualisation 3D, on pourra tout de même en tirer certaines leçons en matière de storytelling pour ce domaine encore très jeune.

A Lire également

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite