Inspiration : musique libre, NASA, directeurs de la photographie

NASA

– La NASA a mis en ligne une vidéo tournée avec une nouvelle caméra HDR (la HiDyRS-X). L’engin est capable d’enregistrer plusieurs expositions simultanément en haute vitesse, avant de combiner les prises de vue en une seule vidéo à dynamique étendue. De quoi filmer sans difficulté les détails d’un test de booster spatial.
Un article de la NASA donne plus d’informations techniques.

– Le service en ligne Jukedeck offre une alternative intéressante aux banques de musiques libres de droits : à partir d’une base de morceaux de différents genres, le site permet de générer des variantes dont vous pourrez ajuster la durée, le tempo et le point d’orgue.
Bien évidemment, le résultat ne sera pas forcément au même niveau qu’une composition dédiée ou un morceau travaillé, mais le procédé a le mérite de permettre d’avoir rapidement un morceau adapté à la durée d’une vidéo, sans enfreindre le droit d’auteur (et par extension risquer de voir sa vidéo être supprimée de Youtube).

Côté tarif, le service est gratuit pour les individus et entreprises de moins de 10 personnes sous réserve de citer la source. Des licences payantes sont aussi proposées.

Voici un aperçu vidéo du service, en anglais, par le site CheesyCam :

Wolfcrow propose une analyse du travail du directeur de la photographie Robert Elswit, notamment connu pour son travail sur Magnolia, Syriana, There Will Be Blood (qui lui a valu un Oscar).
Des sous-titres (en anglais) peuvent être activés via l’interface du lecteur Youtube.

Récemment, il a également traité le travail de Claudio Miranda et de Bruno Delbonnel. Là encore, des sous-titres en anglais sont disponibles.

– Les demi bonnettes (split diopter) permettent des effets intéressants au cinéma, avec une mise au point différente sur deux portions de l’image. L’effet est notamment utilisé pour contrer une profondeur de champ trop faible pour inclure deux éléments situés à des distances différentes de l’objectif, mais aussi pour des raisons de style visuel et storytelling.
Vashi Nedomansky a recensé une partie des plans du film The Andromeda Strain qui font appel à cette technique : 71 sont présents, sachant que le réalisateur Robert Wise a utilisé cet effet plus de 200 fois dans le long-métrage.

THE ANDROMEDA STRAIN – 71 Split Diopter Shots from Vashi Nedomansky on Vimeo.

– A l’occasion des Jeux Olympiques, l’AFP nous propose une série de clichés de sportifs lors des épreuves de tennis de table : une référence potentielle pour animer un sportif concentré.

A Lire également