SIGGRAPH 2016 : une avancée dans le relief sans lunettes

Netalee Efrat, Piotr Didyk, Mike Foshey, Wojciech Matusik et Anat Levin présentent au SIGGRAPH 2016 leur publication Cinema 3D: Large Scale Automultiscopic Display. Il s’agit d’un projet de recherche sur le cinéma relief sans lunettes.

Des écrans auto-stéréoscopiques existent déjà, mais posent des problèmes : généralement, ils n’offrent qu’un nombre limité de positions d’observations correctes, et les angles de vue ne sont pas assez larges. Résultat, ils sont inutilisables pour les salles de cinéma.

SIGGRAPH 2016

Le concept d’écran proposé dans la publication règle ces problèmes et tire parti de l’organisation classique d’une salle de cinéma : des sièges fixes dont la position est connue, avec une légère pente dans la salle.
Plutôt que de chercher à afficher de nombreux points de vue, comme le font les écrans sans lunettes classiques, l’approche proposé n’en propose qu’une poignée, visibles depuis chaque siège. Chaque spectateur voit donc la même chose.

SIGGRAPH 2016

Concrètement, le concept s’appuie sur deux barrières de parallaxe (une approche distincte des écrans lenticulaires, utilisée par exemple dans les consoles Nintendo 3DS) placées devant un écran. Un assemblage précis de miroirs et lentilles est donc nécessaire.

SIGGRAPH 2016

L’équipe a créé un prototype qui met en application ce principe, visible dans la vidéo ci-dessous. On est encore très loin d’une salle de cinéma : il a une résolution de 10 par 20 pixels seulement, et mesure environ 35x28x28 cm. L’installation se place devant un écran LCD classique, qui sert de source d’affichage.
Un prototype basique, donc, mais prometteur et testé dans un auditorium. L’équipe espère pouvoir rapidement mettre au point une version dotée d’une meilleure résolution.

A noter enfin, comme le concept s’appuie sur la géométrie d’une salle de cinéma, il semble difficilement envisageable de l’adapter pour nos téléviseurs de salon, sauf à contraindre le placement des canapés et fauteuils.

Pour plus de détails, on pourra consulter la publication complète, ainsi que le communiqué de presse.

A Lire également