Accueil » Scan 3D : David laserscanner débarque en V3

Scan 3D : David laserscanner débarque en V3

Temps de lecture : 2 minutes

DAVID Laserscanner, sans doute l’un des logiciels de scan 3D les plus connus, passe enfin en V3.

Les nouveautés : une interface entièrement revue censée rendre le logiciel plus simple à utiliser et flexible, mais aussi et surtout… Un support natif et complet de la lumière structurée !

DAVID Screenshot

Concrètement, cela signifie qu’en plus ddu scan 3D à l’aide d’une ligne laser, il est possible de projeter des patterns sur les objets à scanner via un projecteur vidéo, contrôlé par DAVID. le gros avantage de cette méthode est évidemment sa rapidité par rapport au laser.

Lumière structurée

 

En offrant la possibilité de choisir la méthode utilisée, DAVID Laserscanner se place donc sur un double-créneau, chaque technique ayant ses avantages et inconvénients :
– La lumière structurée permet de scanner facilement sans avoir besoin d’un coin de calibration ; rapidité largement supérieure, comme nous le disions, mais aussi plus grande simplicité, avec un scan en un clic par passe. Comme il n’y a pas de balayage (contrairement à la ligne laser), il est inutile de bricoler un système automatisé, et il n’y a pas de pièce mécanique pouvant perturber les résultats.
– Inversement, les projecteurs restent relativement chers par rapport aux lasers, mais les prix baissent : commencer à scanner au laser, puis passer au projecteur d’ici quelques mois ou années, est donc envisageable. Il faut par ailleurs une pièce assez sombre, plus qu’avec un laser. Enfin, les projecteurs ne peuvent le plus souvent pas être mis au point pour de très petites distances : scanner de très petits détails sur des petits objets risque d’être impossible.

On regrettera par contre le fait que le support des réflex ne soit toujours pas présent. Les développeurs assurent toutefois que l’intégration est en cours, et qu’il sera plus tard possible, en branchant son réflex à son ordinateur, de l’utiliser pour capturer les vidéos nécessaires.
Enfin, notons que comme pour la version précédente, une version gratuite de DAVID Laserscanner est disponible. La sauvegarde des modèles se fait alors avec une résolution moindre, et s’il est possible de tester l’algorithme d’assemblage automatique des passes, la sauvegarde est désactivée. Une solution low-cost est alors d’utiliser un logiciel comme Meshlab pour effectuer la fusion à la main.

Pour plus de détails, voir le site officiel.

A Lire également