Accueil » Tesla P100 : le nouveau monstre de NVIDIA, dédié au calcul haute performance

Tesla P100 : le nouveau monstre de NVIDIA, dédié au calcul haute performance

Temps de lecture : 2 minutes

P100

NVIDIA a multiplié les annonces à l’occasion de la GTC 2016, et le matériel n’est pas en reste. Le groupe a annoncé NVIDIA Tesla P100, qui concrétise l’architecture Pascal via un GPU GP100. Le produit se destine au calcul haute performances et non à l’affichage 3D.

L’engin est très puissant :
15.3 milliards de transistors sur 610 mm², 21.2 TFLOPS en half, 10.6 TFLOPS en simple précision, 5.3 TFLOPS en double précision. La finesse de gravure du GPU descend à 16nm.
Du côté de la mémoire, exit la GDDR5, on retrouve ici de la HBM2. La bande passante mémoire grimpe à 720GB/sec, avec un bus 4096-bit.
Autre avancée : P100 gère le connecteur NVLink, une technologie qui accélère les transferts de données entre GPU (« 5 à 12 fois plus rapidement qu’avec le standard PCIe Gen3 » selon NVIDIA). De quoi créer des serveurs très puissants.

L’ensemble de ces caractéristiques (on se reportera au site de NVIDIA pour plus de détails) destine donc Tesla P100 au calcul haute performance.

Nos confrères de Hardware.fr indiquent que selon plusieurs de leurs sources, le GPU GP100 utilisé ici ne servira pas de base aux prochaines GeForce ni, sans doute, aux Quadro. En raison des coûts élevés liés à la mémoire HBM, NVIDIA aurait choisi de travailler sur deux puces haut de gamme : d’un côté le GP100 pour le calcul pur, de l’autre un GPU équipé de GDDR5 ou GDDR5X plus classique pour les cartes GeForce/Quadro.
Des informations qu’il convient évidemment de prendre avec prudence, en attendant les futures annonces Quadro/GeForce de NVIDIA.

P100

A Lire également