Velma de Troy

Il y a quelques jours, une pétition avait été lancée contre le projet de réforme de la Convention Collective appliquée au secteur de l’animation en France. Une évolution soutenue par le Syndicat des Producteurs de Films d’Animation (SPFA) et à laquelle s’opposaient des artistes et techniciens du secteur.

La pétition a dépassé les 5000 signatures, sans effet : le SPFA avait déclaré fin mars ne pas vouloir en tenir compte. Le syndicat rappelait notamment que la CGT et la CFDT participaient aux négociations autour de la nouvelle convention collective.

SPFA

D’autres organismes ont également réagi, dont la SPIAC-CGT (Syndicat des Professionnels des Industries de l’Audiovisuel et du Cinéma). Celle-ci dénonce certaines accusations présentes dans la pétition, dit vouloir améliorer le texte de la future convention et défend une partie des évolutions. Le syndicat parle même de « désinformation » en ce qui concerne la pétition.

SPFA

Les personnes ayant lancé la pétition (mise en ligne par un artiste, ancien des Gobelins) ont mis en place une page Facebook, Velma de Troy. Son objectif affiché, « informer les intermittents de l’animation au sujet de leurs droits et de leur convention collective ».

La page appelle les professionnels à renforcer la pression en dénonçant les violations de la convention collective actuelle, et donne les informations pour le faire. Un recours peut être lancé de façon anonyme jusqu’à 3 ans après une infraction.

Velma de Troy y propose par ailleurs sa propre analyse du projet en cours. A titre de comparaison, la convention collective actuelle est disponible sur le site Legifrance.

Notez enfin que des étudiants des Gobelins organisent le 6 avril une réunion d’information sur tous ces sujets à 18 heures, dans l’école. Le public visé : les étudiants des écoles d’animation et les jeunes diplômés. Pour des raisons de sécurité, l’inscription est obligatoire. Sur la même page, un sondage permet aux personnes intéresser d’orienter les sujets qui seront abordés.
Cette réunion sera théoriquement retransmise en direct et en streaming, et visible après coup en vidéo.

A Lire également

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

This site uses XenWord.
X