VRScore

Basemark et Crytek ont profité de la GDC 2016 pour annoncer VRScore, un benchmark dédié à la réalité virtuelle et aux interfaces tête haute (HMDs).

Issu d’un partenariat entre les deux sociétés, VRScore s’appuie sur le CryEngine et propose trois tests :

– réalité virtuelle interactive (jeu), avec une scène compatible DirectX 11 et 12. Visuellement, elle ne propose pas de graphismes dernier cri : logique, puisque les applications en réalité virtuelle se doivent de proposer un framerate très élevé, sans ralentissement.

– réalité virtuelle non interactive, de type vidéo ;
– audio (gestion spatiale du son).

Le tout est accompagné du VRScore Trek, un module matériel qui viendra faire des mesures sur l’affichage en réalité virtuelle avec deux phototransistors. La latence (temps écoulé entre la commande d’affichage dans l’application et l’affichage réel sur le casque) sera mesuré pour les deux yeux en simultané.

VRScore

Pour le moment, ce benchmark n’est disponible qu’auprès d’entreprises et via un programme d’accès anticipé.
Néanmoins, une version grand public sera proposée dès le mois de juin, lorsque le benchmark sera finalisé.

Comme souvent avec les benchmarks, plusieurs déclinaisons de VRScore seront proposées :
– pour les consommateurs : free (gratuit, fonctions limitées), pro (fonctions complètes) ;
– pour les entreprises : corporate (fonctions basiques), platinum (gestion de l’automatisation des tests).

A Lire également

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

X