Fontself Maker : créez vos polices sous Illustrator (code de réduction pour les lecteurs 3DVF)

Fontself Maker

Franz Hoffman et Joël Galeran nous présentent Fontself Maker, un outil de création de polices de caractères sous Illustrator qui avait fait l’objet d’une campagne Kickstarter l’an passé.

L’outil est payant, mais Franz Hoffman et Joël Galeran proposent une offre de lancement : le code 3dvf10 vous donnera un rabais de 10$ sur la licence de base, dont le prix théorique est de 49$. Soit une réduction de 20%.

Nous avons également interrogé les créateurs de l’outil sur certaines fonctionnalités, mais aussi sur leurs plans pour l’avenir :

– Pour ceux qui auraient manqué la campagne Kickstarter, pouvez-vous nous présenter le produit en quelques mots ?

Héhé, pas de soucis, c’est vrai que la typo & son actualité ne sont pas le fort des 3Distes ;-P (… bon ok, avant de se faire jeter des tomates dessus, je calme tout de suite tout le monde: car 1/ je sais que la communauté 3DVF a plus le sens de l’humour que celle de la typo [oups, va recevoir d’autres tomates du coup :-] et 2/ en temps qu’ancien créa 3D, je sais combien la 3D demande de compétences, de savoir-faire et de talent… (lettrage & typo compris). Bref, sans faire dans la démagogie, il faut d’ailleurs rendre à César ce qui appartient à César, car Fontself – notre projet d’outils de création typographique – a été initialement prototypé sur 3ds Max et donc sans 3D, on ne se serait jamais lancé dans cette aventure… (+ d’infos là-dessous plus bas)… Quoi!? J’ai toujours pas répondu à la question? Bon ok, donc on est un binôme dev/créa parisien et on vient de lancer Fontself Maker, une extension pour Illustrator CC qui permet de créer ses propres polices de caractères super facilement, et directement depuis cet outil de dessin vectoriel.

– Comment fonctionne le système de création de polices ? Est-il possible de travailler à plusieurs sur un même projet ?

C’est très simple: à partir du moment où tu as déjà dessiné un lettrage à la main ou directement en vecteur et que tu l’as importé dans Illustrator, il te suffit de sélectionner tes lettres et de cliquer sur un bouton. L’extension crée automatiquement une police de caractère à partir de là, et on a un aperçu en temps réel pour pouvoir ajuster chacune des lettres (position, marges, etc.). On peut prévisualiser en temps réel ces modifs dans l’extension, et il suffit d’un autre clic pour que la police s’installe automatiquement sur ta machine, te permettant de la tester et de l’utiliser dans n’importe quelle autre application. Sinon, il n’y a pas de fonctionnalité collaborative (toute la créa de la fonte se fait actuellement durant une seule et même session), mais c’est une belle idée pour la suite 😉

– Pour le moment, il ne semble pas y avoir de version démo… Pensez-vous pouvoir en proposer une ?

Effectivement, c’est quelque chose que l’on doit évaluer… On vient de lancer l’outil, tout est une question de priorités, mais oui, il est fort probable que l’on vienne à développer une version custom pour permettre de tester avant d’acheter.

– Avez-vous déjà des idées pour les futurs développements et améliorations de Fontself ?

Tu parles! =) Aujourd’hui Fontself est dispo uniquement sur Illustrator, mais on projette de s’attaquer à Photoshop en 2016, car la typo & le lettrage sont à l’aube d’une vraie révolution, avec l’arrivée des fontes en couleur (qu’elle soit de source vectorielle ou bitmap). On doit d’abord implémenter pas mal de fonctionnalités de base (gestion du kerning, des alternatives, etc.) mais on va garder le cap pour que l’outil reste super simple d’usage, et automatiser un max la complexité sous-jacente, pour que cela reste un outil accessible à des créas qui ne sont pas des experts de la typo.

– Avez-vous d’autres projets de plugins en tête ?

Hmmm, une fois que l’on a goûté aux joies du scripting et aux autres méthodes de customization des softs 2D, 3D et d’animation, on a évidemment toujours plein d’idées 😉 S’il y a des passerelles possibles à faire avec d’autres outils de création, on aimerait à long terme beaucoup décloisonner la typographie et créer plus de liens avec les communautés motion, 3D, cartoon, etc. Par exemple, aussi bizarre que cela puisse paraître, on avait développé en 2006 un POC de moteur de rendu de texte en utilisant des particules dans 3DSMax… L’animation de typo, ou des typos animées, sont des sujets sur lesquels les 3Distes et autres motion designers pourraient apporter énormément dans le milieu et sur les technos typo. Mais bon là, on commence à parler de projets titanesques qui nécessiteront des évolutions importantes au niveau des systèmes d’exploitation… Jusqu’à preuve du contraire 😉

Pour en savoir plus : le site officiel et les comptes Twitter/Facebook.

A Lire également