Oculus Rift

Au lendemain du lancement des précommandes de l’Oculus Rift, Palmer Luckey (fondateur d’Oculus VR) s’est expliqué sur le prix du produit final, largement supérieur aux annonces qui avaient été faites ces derniers mois.
Rappelons que l’Oculus Rift est vendu 600$ aux USA (soit 740€ depuis la France, avec TVA et frais de port) alors que la société avait explicitement parlé d’un tarif « autour de 350$ ».

Sur Reddit, Palmer Luckey avoue avoir sciemment déformé la réalité: les estimations internes pour le prix public étaient autour de 600$, et il le savait.

Il tente ensuite une explication. Lorsque l’entreprise avait évoqué 1500$ comme tarif global (Oculus Rift + PC neuf compatible), de nombreux médias avaient selon lui déformé l’information et fait croire que le chiffre correspondait à l’Oculus seul.
Palmer Luckey a alors opté pour une réponse radicale, et pour le moins maladroite : tenter de corriger le tarif déformé en annonçant un autre tarif bien plus faible (mais tout aussi faux). Une démarche qu’il dit regretter. S’il explique qu’il a tenté par la suite de rectifier le tir, il admet ne pas l’avoir fait correctement.

Palmer Luckey réaffirme en outre qu’Oculus VR « ne fait pas d’argent sur le Rift », et que les accessoires comme la manette Xbox n’ont eu qu’un impact négligeable sur le montant global. Il souligne que le coût provient surtout des écrans Oled, du système de tracking et des autres technologies intégrées au casque.
En somme, Oculus VR aurait adopté une approche semblable à celle de certains constructeurs de consoles, avec un matériel vendu à perte ou à prix coûtant, en espérant compenser sur les revenus liés aux logiciels.

Notons enfin que certaines personnes ont demandé à Palmer Luckey de diffuser les caractéristiques techniques finales et complètes de l’Oculus Rift : ce dernier s’est contenté de répondre que ces informations allaient « bientôt » arriver.

A Lire également

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite