Autodesk lancera son moteur de jeu Stingray le 19 août

Autodesk annonce que Stingray, son moteur de jeu, sera officiellement lancé le 19 août. Le moteur sera proposé sous forme d’abonnement, pour quelques dizaines d’euros par mois.
L’accès à Stingray sera par ailleurs inclus sans surcoût dans les souscriptions Maya LT Desktop « plus tard cet été ».

Rappelons que Stingray est issu de Bitsquid, un moteur racheté en 2014 par Autodesk. Il devrait proposer l’ensemble des fonctions classiques d’un moteur moderne. L’éditeur donne d’ailleurs quleques détails, visibles ci-dessous ; on notera en particulier la compatibilité élargie : Windows, Android, iOS, consoles dernières génération et Oculus Rift. Autre point fort : le workflow en un clic avec les autres outils Autodesk (Maya, Max, Maya LT).

– Seamless Art-to-Engine Workflow: Import, create, iterate, test and review 3D assets and gameplay faster with a one-click workflow and live link between Stingray and Autodesk 3D animation software.
– Modern Data-Driven Architecture: A lightweight code base gives game developers the freedom to make significant changes to the engine and renderer without requiring source code access.
– Advanced Visuals and Rendering: Produce visually stunning games with a powerful rendering pipeline, physically-based shading, advanced particle effects, post processed visual effects, lightmap baking and a high-performance reflection system.
– Proven Creative Toolset: Stingray includes proven solutions like Beast, HumanIK, Navigation, Scaleform Studio (UI technology built on Scaleform), FBX, Audiokinetic Wwise and NVIDIA PhysX.
– Versatile Game Logic Creation: Stingray includes a wide range of development tools making game creation more accessible for game makers with varying levels of experience – including visual node-based-scripting and Lua scripting. C++ source code will also be available as an additional purchase upon request.
 – Multiplatform Deployment and Testing: Quickly make and apply changes to gameplay and visuals across supported platforms: Apple iOS, Google Android, Microsoft Windows 7 and Windows 8, Oculus Rift DevKit 2, Sony PlayStation 4 and Microsoft Xbox One.

Restera ensuite à voir la façon dont les utilisateurs accueilleront ce nouveau venu, et la façon dont celui-ci pourra venir se trouver une place sur un marché déjà très concurrentiel.

A Lire également

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

This site uses XenWord.
X