Accueil » Google I/O : des annonces autour de la réalité virtuelle

Google I/O : des annonces autour de la réalité virtuelle

Temps de lecture : 3 minutes

rig - vr

A l’occasion de sa conférence Google I/O, Google multiplie les annonces autour de la réalité virtuelle :

– le système Cardboard évolue. Pour rappel, il s’agit d’un système proposé pour une poignée de dollars, principalement en carton (des lentilles, du velcro et des aimants sont aussi inclus). Il permet de transformer un smartphone en casque de réalité virtuelle.

Google Cardboard

La nouvelle version sera compatible avec les smartphones allant jusqu’à 6 pouces. Le bouton (qui permet des interactions avec les applications de réalité virtuelle) a été repensé pour fonctionner « avec tous les smartphones ». Le système est également plus simple à assembler, avec trois étapes seulement.
Mieux : le SDK Unity associé au Cardboard sera compatible avec Android et iOS. Autrement dit, les iPhone pourront eux aussi être utilisés.

Comme par le passé, les plans seront ouverts et permettont aux constructeurs tiers de créer leur propre version.

– seconde annonce, le système Expeditions. Destiné au secteur de l’éducation, il se compose d’un pack complet : des Google Cardboards et smartphones pour les élèves, une tablette pour l’enseignant. L’enseignant pourra alors choisir un lieux que les élèves pourront visiter en réalité virtuelle.
L’objectif de Google est aussi de mettre en place des partenariats pour créer de nouvelles « expéditions ». Le Château de Versailles est par exemple associé à l’initiative.
Une page dédiée est déjà en place.

Expeditions

– Dernière annonce, Jump, un système de capture et partage de vidéos en réalité virtuelle, composé de trois parties : un rig dédié, un outil logiciel d’assemblage pour créer une vidéo à 360°, et un lecteur vidéo.

Jump

Le rig, tout d’abord, a été pensé de façon ouverte : les plans seront a priori disponibles publiquement, de quoi permettre aux entreprises ou amateurs de créer leur propre version. Il est destiné à accueillir 16 caméras.
Pour ceux qui préfèreraient un système déjà monté, Google a mis en place un partenariat avec GoPro, qui proposera donc son propre rig compatible Jump. Il disposera de fonctions utiles à la prise de vue : synchronisation des caméras, contrôle de l’exposition, etc.

Jump

Le logiciel d’assemblage proposé par Google combinera les 16 flux vidéos, mais ne se contentera pas de générer une simple vidéo panoramique « plate ». En utilisant le décalage entre les caméras, l’outil reconstituera « des milliers » de points de vue intermédiaires.
Résultat : une vidéo à 360° avec relief.
L’outil « Assembler » sera proposé cet été à des créateurs triés sur le volet.

Enfin, le lecteur vidéo sera… Youtube. Dès cet été, l’application Youtube sur smartphone sera compatible avec ces vidéos en réalité virtuelle et relief.
Même si Google ne le précise pas, on imagine que la version desktop s’adaptera aux casques de réalité virtuelle qui arriveront sur le marché dans quelques mois.

A Lire également