Autodesk dévoile 3ds Max 2016

3ds Max 2016

Autodesk annonce 3ds Max 2016 ; voici les principales avancées :

– Max Creation Graph : un environnement nodal de création d’outils. Les utiliateurs peuvent combiner plusieurs centaines de types de nodes pour créer de nouveaux outils ou effets, dans un environnement semblable au Slate Material Editor.
Il est possible de créer ses propres types de nodes à l’aide de graphes appelés compounds, et bien évidemment de packager et partager les outils créés.

– XRef amélioré : meilleure stabilité, support de workflows d’animation non-destructifs.
Il devient possible de référencer de façon externe des objets dans une scène et de les animer ou d’éditer les matériaux d’un objet XRef dans le fichier source, sans avoir à faire un merge des objets dans la scène. Les modifications effectuées dans le fichier source seront évidemment répercutées dans la scène locale. Les utilisateurs peuvent publier des paramètres pouvant être animés sur un node, et organiser les paramètres comme bon leur semble. Il est aussi possible de référencer du contenu externe avec paramètres animables pour peupler des scènes.

– Support d’OpenSubdiv (qui avait été ajouté dans l’Extension 1 de 3ds Max 2015).

– Nouvel espace de travail Design, présenté comme plus efficace. L’approche retenue est celle d’une logique de tâches avec un accès rapide aux placement d’objets, lighting, rendu, outils de modélisation et texturing. En clair, l’idée est de permettre d’importer des données et de créer rapidement des rendus, animés ou non.

– Nouveau système de templates qui fournit aux utilisateurs des configurations de départ standardisées. Il est possible d’importer/exporter ces templates pour les partager dans une équipe. Les utilisateurs peuvent évidemment créer leurs propres templates, ou modifier les templates existants.

– Le nouveau Camera Sequencer avec plus de contrôles : coupes entre caméras multiples, trimming, possibilité de réorganiser les clips animés de façon non destructive (les données d’animation originales ne sont pas modifiées).

– Dual Quaternion Skinning, sous forme d’option dans le Skin modifier.

– Support du rendu Autodesk A360 dans le cloud pour les utilisateurs sous Maintenance et Souscription.

– Nouvelle caméra physique codéveloppée avec Chaos Group. Les options reprennent les notions classiques de vitesse d’obturation, ouverture, profondeur de champ, exposition.

D’autres améliorations sont évoquées par Autodesk :

– Support Alembic.
– Support des systèmes multi-touch, comme la Cintiq 24HD, Cintiq Companion, l’Intuos 5, mais aussi les systèmes tactiles sous Windows 8.
Les utilisateurs peuvent ainsi tenir leur stylet d’une main tout en effectuant un zoom, une rotation ou un pan de l’autre.
– Workflows améliorés pour Revit et SketchUp : il est possible d’importer des fichiers RVT ou de créer des liens vers ces derniers, via une intégration revue qui avait été proposée dans 3ds Max 2015 Extension 2. L’import de fichiers Revit est plus rapide (jusqu’à x10), et des quelques bonus sont présents (caméras multiples, données BIM supplémentaires, instancing amélioré…).
Les fichiers SketcUp 2015 peuvent désormais être importés.
– Améliorations diverses de workflow, notamment sur ShaderFX (plus d’options de shading, meilleure interopérabilité avec Maya et Maya LT), performances et stabilité du Scene Explorer améliorées, améliorations du Layer Manager, meilleure stabilité et rendu dans le viewport Nitrous.
– Support d’améliorations Iray et mental ray : Iray Light Path Expressions (LPEs), render element Irray irradiance, Iray section planes, Light Importance Sampling (LIS) dans mental ray, nouveau render element Ambient Occlusion avec accélération GPU (et fallback CPU).
– Support de l’Autodesk Translation Framework, qui facilite les échanges de données entre les formats Autodesk et d’éditeurs tiers. Par exemple, il n’y a plus besoin de disposer d’une licence SolidWorks installée pour importer des assemblages SolidWorks. Il est également possible d’importer des données d’animation Inventor sous forme de baked keyframes.
– Lien avec le Creative Market d’Autodesk.
– Améliorations mineures : nouveau Viewport Selection Preview, améliorations de l’outil Cut, visualisation des hard/smooth edges. Ces améliorations sont issues de demandes des utilisateurs.

Comme pour Maya 2016, cette nouvelle version de 3ds Max prochainement disponible dans la boutique 3DVF.fr. Il sera également possible d’en avoir un aperçu ce vendredi près de Paris, dans le cadre de la journée portes ouvertes de notre partenaire Progiss.

A Lire également