Accueil » Pour George Lucas, les VFX ne sont pas une source de profit

Pour George Lucas, les VFX ne sont pas une source de profit

Sundance

A l’occasion du Festival de Sundance 2015, George Lucas et Robert Redford ont participé à une table ronde intitulée « Power of Story : Visions of Independance », modérée par le critique cinéma Leonard Maltin.

La vidéo de l’échange est disponible ci-dessous ; nos confrères du Hollywood Reporter proposent de leur côté un résumé des échanges.

Lucas revient notamment sur la création et la gestion d’ILM, avec une approche  pragmatique. Ainsi, dit-il, les postes au sein d’ILM ont été créés au fur et à mesure, pour répondre à des besoins spécifiques liés à un film, un plan.

George Lucas fait preuve d’un certain franc-parler : il insiste notamment sur l’importance pour les réalisateurs indépendants de conserver les droits sur leur travail, et pas seulement sur les technologies employées. Pour lui, « Quiconque dit faire de l’argent dans la post-production ment. Quiconque dit faire de l’argent dans les VFX ment. » Tout en soulignant qu’à l’inverse, « si vous possédez le film, vous faites beaucoup d’argent ».

A Lire également