Accueil » Super Bowl : The Mill envoie Danny Trejo dans une série des années 60

Super Bowl : The Mill envoie Danny Trejo dans une série des années 60

Temps de lecture : 2 minutes

Brady Bunch

Le Super Bowl est chaque année l’occasion pour les publicitaires de rivaliser d’imagination. La campagne Snickers ne fait pas exception, et met en scène l’acteur Danny Trejo face aux personnages de The Brady Bunch, une série des années 60-70 inédite en France. Steve Buscemi est également présent à la fin du spot.

Pour permettre cette rencontre anachronique, l’agence BBDO NY et la société de production O Positive ont fait appel à The Mill.
Il a tout d’abord fallu recréer en partie le décor d’origine, pour filmer Trejo et Buscemi : l’objectif était d’obtenir un résultat plus naturel que la simple intégration d’un Danny Trejo filmé sur fond vert.
Pour faire « jouer » les acteurs de la série, les choses se sont compliquées : des plans de The Brady Bunch ont été récupérés, et les bouches des personnages ont été remplacées afin de leur faire prononcer les bonnes lignes.
Créer les remplacements de bouches a nécessité d’embaucher des acteurs choisis pour leur ressemblance physique (lèvres, bouche et menton similaires à ceux des acteurs d’origine). Ils ont été filmés sur fond vert et sous différents angles, avec des marqueurs sur le visage pour aider à stabiliser et tracker leurs têtes. Enfin, leurs bouches ont été incorporées dans les plans d’origine. La partie audio est assurée par une imitatrice, et non par les doublures lèvres.

L’autre défi du projet a été la gestion du grain et du bruit, très présents dans la série d’origine. L’équipe a cherché à supprimer le grain/bruit dans les anciens plans, puis a ré-appliqué son propre grain/bruit après intégration des nouveaux éléments, de façon à avoir un résultat homogène.

On trouvera chez FxGuide quelques détails supplémentaires sur le tournage et la postproduction.

A Lire également