Pacte anti-concurrence : fusion des plaintes collectives

Temps de lecture : < 1 minute

Nouveau rebondissement dans l’affaire du pacte anti-concurrence entre studios d’animation et efffets visuels : les trois class-actions (plaintes collectives) visant plusieurs grands studios d’animation et effets visuels ont été fusionnées.

Rappelons que Pixar, ILM, Walt Disney Company, Dreamworks Animation, Sony Pictures Animation et Sony Pictures Imageworks, Digital Domain 3.0, ImageMovers/ImageMovers Digital sont directement visés par les trois plaintes. Les studios sont accusés d’avoir passé des accords illégaux visant à contrôler le niveau des salaires des employés, notamment en s’interdisant de débaucher les artistes des autres sociétés impliquées.

La fusion des trois class-action devrait permettre aux plaignants de bénéficier d’une plus grande force face aux studios, selon le site Deadline qui a dévoilé l’information.

A noter également : en plus des studios déjà impliqués, la nouvelle plainte unifiée vise également Blue Sky Studios.

Pacte

A Lire également