DreamWorks : le point sur les rumeurs de rachat, résultats financiers

Alors que la perspective d’un rachat du studio ne semble plus à l’ordre du jour, DreamWorks Animation publie des résultats en hausse.

DreamWorks

Fin des rumeurs de rachat

Nous vous avions relayé les rumeurs insistantes de rachat de DreamWorks Animation par le japonais SoftBank, étayées par des sources internes. Ces discussions n’ayant toujours pas débouché sur une annonce concrète, il semble que le rachat ne soit plus à l’ordre du jour.
Un fait vient appuyer cette idée : la vente par Jeffrey Katzenberg de 432 214 actions du studio,  pour un montant total de 6 millions de dollars environ, soit 28 dollars par action environ.
Or, la rumeur évoquait un rachat à 32 dollars par action : si le rachat devait avoir lieu dans ces conditions, Katzenberg aurait eu tout intérêt à ne pas céder ses actions.

Notons que cette vente était planifiée de longue date, via un système mis en place aux USA qui est censé éviter d’être accusé de délit d’initié : la personne qui vend en masse des actions de son entreprise planifie plusieurs mois à l’avance la manoeuvre, et ne peut donc théoriquement pas prévoir précisément les évènements qui ont lieu juste avant la vente (annonce de résultats, discussions de rachat, etc). Ici, on peut raisonnablement supposer que les échanges avec SoftBank n’avaient pas commencé lorsque Katzenberg a passé l’ordre.
En revanche, ce type d’ordre de vente peut se faire avec la possibilité d’une annulation de la vente des actions : si le rachat semblait imminent, Katzenberg aurait donc peut-être pu annuler la vente de ses actions.

Soulignons enfin que SoftBank, de son côté, poursuit ses investissements dans d’autres entreprises : 494 millions d’euros au sein du groupe indien Snapdeal (commerce en ligne), 197 millions d’euros au sein du studio hollywoodien Legendary Entertainment (qui a produit The Dark Knight, Godzilla ou encore Man of Steel).

Un troisième trimestre en hausse

DreamWorks Animation vient par ailleurs de publier ses résultats du 3ème trimestre 2014 (qui se terminait le 30 septembre). Le chiffre d’affaire du studio s’élève à 180,9 millions de dollars (144 millions d’euros), en hausse par rapport aux 154,5 millions de dollars de l’an passé. Le résultat net, lui, est de 11,9 millions de dollars (9,5 millions d’euros) contre 10,1 (8) en 2013.

Ces résultats en hausse sont liés aux revenus générés par à Dragons 2, principalement grâce aux entrées cinéma.

A Lire également