Accueil » Victoria Alonso (Marvel) souhaite plus de femmes dans les VFX (MAJ : vidéo)

Victoria Alonso (Marvel) souhaite plus de femmes dans les VFX (MAJ : vidéo)

Temps de lecture : 2 minutes

Marvel
Mise à jour du 28 octobre : la vidéo complète de l’intervention a été mise en ligne pas la Visual Effects Society et est disponible en fin d’article.
Publication initiale le 22 octobre.

Victoria Alonso, executive producer et executive Vice-President of visual effects & post-production chez Marvel Studios, a lancé un appel pour une plus grande féminisation du secteur des effets visuels.

Lors du Production Summit de la Visual Effects Society, à laquelle elle était invitée pour évoquer les travaux du studio Marvel, Alonso a dérivé du sujet pour évoquer la place des femmes dans les VFX. Pour elle, il ne s’agit pas seulement d’une question d’égalité entre les genres, mais aussi de créer un meilleur « équilibre » au sein des studios, bénéfique pour le travail fourni.

Victoria Alonso
Victoria Alonso, durant son intervention au Production Summit

Elle a par la suite souligné certaines raisons qui détournent les femmes du secteur.
Tout d’abord, arriver au poste de superviseur prend du temps, une carrière qu’il faut construire peu à peu. Or, un congé maternité crée une pause qui rend difficile la reprise, tout particulièrement dans les VFX. Selon Alonso, « Si vous faites une pause, vous êtes hors jeu, et il est très difficile de revenir ». Elle a affirmé que la moitié des femmes quittaient le secteur après avoir eu un enfant.
Rappelons enfin qu’en France, ce type de problème existe aussi. Nous avions évoqué le sujet en juin dernier, lors de la grève des intermittents : le collectif des Matermittentes avait mis en avant les difficultés rencontrées lors de la prise d’un congé maternité par les intermittentes.

Alonso a rappelé que la mondialisation du marché des effets visuels et les déplacements qui en découlent ont un impact sur les familles en général, pas seulement les femmes. De même, les journées de 16 heures ont une influence.
Alonso a évoqué quelques solutions, et précisé que pour éviter de voir fuir totalement des femmes compétentes, il lui arrive de les embaucher à temps partiel, ou une partie de l’année seulement.
Elle a également souligné que le fait de voir des femmes à des postes hauts placés est important, car cela motive les jeunes femmes à se lancer dans un secteur donné. Alonso a d’ailleurs évoqué Kathleen Kennedy, productrice d’ET et La Liste de Schindler, qui a eu un rôle important dans son choix de carrière.

Voici pour finir la vidéo complète de l’intervention de Victora Alonso. Le segment sur la question des femmes dans le secteur VFX débute à à 26ème minute. La première partie de la vidéo revient sur son parcours et les méthodes de travail au sein de Marvel Studios.

A Lire également