Accueil » Insolite : Nvidia s’attaque aux conspirationnistes avec ses GeForce (MAJ : démo disponible)

Insolite : Nvidia s’attaque aux conspirationnistes avec ses GeForce (MAJ : démo disponible)

Temps de lecture : 3 minutes

Lune

Mise à jour du 12 novembre : comme promis, NVIDIA a mis à disposition la démo, qui peut être téléchargée librement. Attention toutefois, elle refusera de tourner si vous ne disposez pas d’un GPU Maxwell (GeForce 970 ou 980). Pour les autres, il faudra se contenter de voir ou revoir la vidéo disponible dans l’article.
Publication initiale le 23 septembre 2014.

Pour promouvoir ses nouvelles cartes graphiques GeForce GTX 980 et GTX 970, NVIDIA a opté pour un moyen atypique : s’attaquer à une conspiration !

En effet, de nombreuses personnes sont toujours convaincues que l’alunissage d’Appollo 11 n’a jamais eu lieu. Selon elles, les images de Buzz Aldrin et Neil Armstrong auraient été tournées en studio. Les preuves du canular ? L’examen attentif des photos et vidéos, qui révèleraient des « incohérences » : par exemple un astronaute éclairé alors qu’il est dans l’ombre, mais aussi l’absence d’étoiles dans le ciel.

NVIDIA a chercher à recréer les conditions de prise de vue des photos, en reconstituant le site d’Appollo 11, le module lunaire et les deux astronautes. C’est tout d’abord la célèbre photo de Buzz Aldrin sur l’échelle du module, visible ci-dessus à droite, qui a été recréée.

Voici ce que donne la scène en prenant uniquement en compte l’éclairage direct :

Lune - NVIDIA

La seule source lumineuse est le soleil (les étoiles ont un impact négligeable), le module est à contre-jour, Aldrin dans son ombre. Résultat, pas de lumière.

NVIDIA a ensuite activé la VXGI, nouveau système d’illumination globale temps réel disponible avec les GeForce GTX 980 et GTX 970 :

Lune - NVIDIA

Ici, le sol lunaire réfléchit et diffuse la lumière solaire. Il en renvoie une partie vers le module. Aldrin sort de l’ombre, mais reste relativement terne par rapport au sol lunaire, plus que sur les photos de la NASA… La preuve qu’un éclairage artificiel était présent ? Pas si vite : un élément a été oublié. Pour savoir lequel, il faut regarder les images filmées par une caméra située sur le module, derrière Aldrin :

Lune - NVIDIA

La tache blanche visible entre le module et son échelle est tout simplement Neil Armstrong. Les combinaisons spatiales sont particulièrement réfléchissantes, bien plus que la surface grise de la Lune. Armstrong agit comme un réflecteur photo très efficace qu’il faut donc  prendre en compte :

Lune - NVIDIA

Voici le résultat final, sans puis avec prise en compte d’Armstrong :

Lune - NVIDIA
Lune - NVIDIA

En ajustant le rendu pour le caler sur les paramètres de prise de vue de l’appareil photo d’Armstrong, on a alors un résultat très proche de la fameuse photo accusée d’être truquée :

Lune

NVIDIA revient plus en détail sur sa démarche dans la vidéo qui suit. Vers 5:50, un autre mythe est passé au crible, celui des étoiles absentes des photos. La simulation permet de mettre en images ce que les scientifiques répondent depuis des années aux conspirationnistes : si les étoiles sont invisibles, c’est tout simplement parce qu’il fait jour. Pour voir les étoiles, il faudrait surexposer le sol et le module.

Sans surprise, les commentaires Youtube de la vidéo montrent que certains ne sont pas convaincus, et accusent NVIDIA d’avoir triché dans ses rendus.

A Lire également