Via Films

La rubrique inspiration revient, avec son lot de trouvailles pas forcément liées à la 3D mais qui pourront vous donner quelques idées.

– Daniel Hurst a filmé en slow-motion des fleurs solidifées à l’azote liquide puis pulvérisées :

Il s’agit en fait d’une vidéo de promotion, puisque les clips vidéo peuvent être achetés chez Shutterstock.

Crédits :
Production Company – VIA Films
Shot and directed by – Daniel Hurst
Sharpshooter – Chris Vanderschaaf
Assistant 1 – Sean Brown
Assistant 2 – Mike York
Edited by – Chris Vanderschaaf
Music – “The Flower Duet” Léo Delibes’ opera Lakmé
Camera – Phantom HD Gold @ 1000 frames per second

Voici également la dernière démoreel slow-motion de Via Films, qui crée régulièrement des vidéos de ce type pour les banques d’images :

Tony Zou propose une analyse de certaines techniques utilisées par le réalisateur David Fincher, en s’intéressant… A ce qu’il ne fait pas.

– Sur le site du journal Le Monde, un article revient sur le tournage et montage du film Boyhood, dont la réalisation s’est étalée sur 12 ans.

– La Creature Technology Company présente ses animatroniques pour le secteur du divertissement :

– Chez Polygon, un article revient sur une conférence de la GDC autour des stéréotypes associés aux personnages noirs dans le jeu vidéo. La table ronde a également évoqué les stéréotypes visant les développeurs et joueurs noirs.
Le Monde, de son côté, est revenu sur la représentation des femmes et des minorités dans leur ensemble, là aussi en s’appuyant sur les conférences de la GDC.

– Chez Rue89, un article sur les rites funéraires japonais mis en place pour… Les robots.

Jacob T. Swinney a réalisé une vidéo qui présente côte à côte le premier et dernier plan de 55 films. La liste complète est disponible sur Vimeo.

– Enfin, n’hésitez pas à jeter un oeil au Projet Mosul, mis en place par plusieurs chercheurs. Face à la vidéo de la destruction d’artefacts du Musée de Mossoul (Irak) par l’Etat Islamique, ils souhaitent reconstuire numériquement les objets perdus.
Concrètement, le but est de rassembler un maximum d’images des oeuvres du musée, de les authentifier et cataloguer. Mieux : avec l’aide de la photogrammétrie, l’équipe espère pouvoir créer des modèles 3D d’oeuvres détruites.
Une galerie d’objets 3D a d’ailleurs été lancée ; deux de ces modèles sont visibles plus bas.

Un article du Monde revient sur l’initiative ; une page Facebook et un compte Twitter ont été mis en place.

Il est possible pour toute personne intéressée de participer au projet, en s’inscrivant sur un formulaire. De multiples tâches sont proposées, du tri des images au développement web, en passant par la reconstruction 3D par photogrammétrie ou la création de masques pour isoler les objets sur les photos (une étape qui améliore la reconstruction 3D).

The Lion of Mosul by neshmi on Sketchfab

Nirgul Tablet by chancec on Sketchfab

A Lire également

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

X