Accueil » SIGGRAPH 2014 : Fabric Engine change de stratégie commerciale

SIGGRAPH 2014 : Fabric Engine change de stratégie commerciale

Fabric Engine

Fabric Software, éditeur de Fabric Engine, annonce un revirement important du système de licences du logiciel avec Fabric50 : cinquante licences flottantes et permanentes gratuites pour n’importe quel studio.

Fabric Software espère ainsi augmenter de façon importante le nombre de ses utilisateurs, ce qui devrait permettre d’avoir plus de retours sur certains projets tels que Kraken, un système de rigging gratuit et open source dévoilé au SIGGRAPH. Le projet est mené par Eric Thivierge du studio Hybride VFX.
Fabric veut voir ce type de projet se multiplier, et donner naissance à un véritable écosystème d’outils. Les développeurs tiers peuvent ainsi faire appel à Fabric50 pour créer des outils et les déployer, sans avoir à acheter Fabric Engine. Pour la société, le but est donc de favoriser l’émergence de petits outils reposant sur Fabric Engine, ce qui incitera les utilisateurs à développer de plus gros projets par la suite.

Evidemment, cette annonce pose la question du modèle économique de Fabric Software, qui reste une société commerciale.
Les licences de Fabric50  sont limitées : elles s’accompagnent d’un support via mailing list publique, mais ne comportent pas toutes les fonctions des versions payante : offuscation du code, développements personnalisés, accès au code source, souscription annuelle, accès aux modules beta, render nodes illimités, support direct par e-mail, support sur site, etc.

Il faudra payer pour disposer de ces fonctions avancées, si vous souhaitez plus de 50 licences, ou lorsque vous souhaiterez déployer Fabric Engine sur une renderfarm.
Fabric50 est surtout à voir comme une façon de déployer gratuitement Fabric Engine dans un studio, pour le tester en profondeur.

Fabric Software annonce d’ailleurs que Double Negative, Psyop et Blur Studio ont acheté des licences site.

Pour plus de détails sur Fabric50, ses possibilités et limites, nous vous invitons à vous reporter à la page de l’annonce, qui détaille précisément les limites du produit.

A Lire également