Accueil » MPC, filiale de Technicolor, s’étend à Montréal malgré la baisse des aides publiques

MPC, filiale de Technicolor, s’étend à Montréal malgré la baisse des aides publiques

Mise à jour à 13h35 : ajout de précisions et clarification de l’article.
Publication initiale le 29 juillet 2014 – 10h43.

Début juin, nous indiquions que le Québec avait modifié son système de crédits d’impôts, ces fameuses aides publiques très recherchées par les studios et entreprises du secteur des effets visuels et de la postproduction dans son ensemble. Un des objectifs annoncés de cette baisse était de redresser les finances de la province canadienne.

L’annonce avait évidemment incité plusieurs entreprises à revoir leur stratégie. Frédéric Rose, directeur général de Technicolor depuis 2008, avait par exemple indiqué que la nouvelle politique du Québec allait forcer la société à reconsidérer ses investissements futurs, et donc l’extension sur place de son studio d’effets visuels MPC. Rappelons que l’antenne MPC Montréal avait été lancée en septembre 2013.

Le journal The Globe And Mail indique que Technicolor a finalement décidé de ne pas modifier ses plans, et de poursuivre le plan d’extension de MPC Montréal. Un choix qui semble indiquer que les alternatives (en particulier, étendre les sites de Toronto ou Vancouver) ne sont plus envisagées.

Toujours selon The Globe And Mail, Technicolor a expliqué que ce choix était lié au fait que MPC a plusieurs projets en cours à Montréal.

 

Technicolor

A Lire également