Acer

Acer renouvelle sa gamme créative et s’aventure dans le relief

Le constructeur Acer profite du mois de mai pour dépoussiérer l’ensemble de sa gamme. Outre des machines de type Chromebook et des modèles axés gaming, on y trouve des produits pour artistes, mais aussi… Une annonce plus inattendue, à découvrir dans la seconde moitié de cet article.

ConceptD se renouvelle, RTX 30xx au menu

De nouveaux ConceptD 5, ConceptD 7 Ezel, ConceptD 3 et ConceptD 3 Ezel ont en effet été dévoilés, avec des processeurs Intel Core H45 de 11ème génération.
Sans trop rentrer dans les détails, voici les principales évolutions de la gamme :

  • les ConceptD 5 sont désormais équipés d’écrans 3K (3072×1920) 16 pouces au format 16/10 et disposent de GPUs RTX 3060 ou, en version pro, d’une RTX A5000 ou A3000 ;
  • les ConceptD 7 Ezel, eux, disposent de dalles 15.6 pouces 4K, qui couvrent 100% de l’espace AdobeRGB et avec un Detla E<2. Côté GPU, on y retrouve une RTX 3080 ou, en version pro, des RTX A5000 ou A3000 ;
  • le ConceptD 3 se décline en plusieurs configurations GPU, avec notamment une RTX 3050 Ti.

Rappelons au passage que les modèles « Ezel » correspondent à la présence d’une charnière spéciale sur l’écran, qui permet de multiplier les usages : écran incliné ou même retourné sur le clavier, par exemple.

Les tarifs couvrent sans surprise une large gamme (à partir de 1300€TTC pour un ConceptD 3, à partir de 2100 pour un ConceptD 5) ; les nouvelles machines seront proposées en juillet (ConceptD 5), septembre (ConceptD 3 et 3 Ezel) et octobre (ConceptD 7 Ezel).

Dans l’ensemble, les annoncées correspondent à des évolutions logiques en termes de caractéristiques techniques : rien de très surprenant.
Acer n’a pas évoqué la question de la disponibilité : il conviendra de vérifier, en pratique, si les machines équipées en 30xx restent disponibles en stock malgré les difficultés actuelles de NVIDIA à suivre la demande.

A noter aussi : ConceptD Palette, le logiciel fourni par Acer qui permet d’ajuster facilement certains contrôles, poursuit son évolution avec des avancées bienvenues. Colorimétrie, color picker via un simple raccourci clavier, ajustement des fenêtres pour le multitâches : pas de révolution technique, mais des options toujours bonnes à prendre pour travailler plus vite.

SpatialLabs : relief et suivi à l’horizon

Passons à l’annonce la plus surprenante : Acer dévoile SpatialLabs. Derrière ce nom, on retrouve de quoi proposer un affichage relief et avec tracking.

Concrètement, il s’agit d’équiper des machines d’un écran stéréoscopique sans lunettes (technologie lenticulaire), ainsi que d’une caméra relief pour l’eye-tracking. Vous pourrez ainsi afficher du contenu en relief mais aussi disposer d’une prise en compte de votre position face à l’écran pour l’affichage de ce contenu.
L’écran peut bien entendu être basculé du relief vers un mode plat « classique » selon l’usage.

L’annonce d’Acer peut surprendre dans un contexte où les casques VR sont de plus en plus présents, mais cette approche a évidemment l’avantage de ne pas nécessiter d’enfiler un casque, et d’être plus compacte en mobilité. Elle pourrait donc trouver son public.

La partie logicielle n’est pas oubliée : un « SpatialLabs Experience Center » propose ainsi des tutoriels d’utilisation, des applications dédiées comme un SpatialLabs Model Viewer, une visionneuse de formats 3D classiques.
En outre, Acer a prévu des plugins et addons pour certains outils 3D comme Blender, Autodesk Fusion 360, Maya.
La vision d’Acer est présentée dans la vidéo située plus bas, et mêle affichage relief direct ou usage en tant qu’écran secondaire, avec un écran principal classique et « plat » sur lequel vous travaillerez, et l’écran du portable, en relief, pour disposer d’un aperçu relief de votre création (avec transfert des données en temps réel ou en un clic, selon l’application).
Acer propose également un lecteur de vidéos relief qui gère les contenus side-by-side. Enfin, Acer précise également prendre en charge l’Unreal Engine.

A ce stade, SpatialLabs est de l’ordre du prototype. Il est possible de s’inscrire tester ces nouvelles machines : Acer en fournira gratuitement une aux personnes sélectionnées pendant 3 mois. Vous pourrez alors créer des projets sous Unreal Engine. En contrepartie, il faudra autoriser Acer à utiliser ces créations à des fins de promotion, pour une durée d’un an. En outre, Acer vous demandera vos retours, afin de poursuivre le développement du produit.
L’appel à candidature court jusqu’au 30 juin prochain.

A Lire également

2 commentaires

Shadows 27 mai 2021 at 18 h 02 min
Je suis curieux d’avoir vos avis sur la partie relief : alternative au casque VR pour certains usages, nouveauté intéressante, possible effet wow pour les clients, gadget inutile ?
Z
zeauro 27 mai 2021 at 23 h 23 min
Si la camera relief peut tracker les yeux, elle doit pouvoir tracker des doigts. Et dans ce cas-là, il y a peut-être moyen d’avoir une interaction intuitive avec le modèle.
Pour les pros qui s’en passent déjà ; ils n’ont pas grand chose à y gagner à part l’effet wow pour la démo aux clients.

En théorie, le rendu relief est restitué à partir de plusieurs vues du modèles. Il devrait y avoir plus d’infos visibles, et donc, moins de besoin de faire tourner le modèle.
Maintenant, en pratique, est-ce qu’un utilisateur va vraiment moins tourner autour ou au contraire perdre plus de temps, à contempler son œuvre en relief, au lieu de prendre des cotations en vue orthographique ?
Il faut tester pour avoir la réponse. Mais je doute que le gain de productivité soit énorme.

Et puis, un pc portable va être limité à l’exploration d’un modèle 3D. Ça ne concurrence pas un casque VR dans l’exploration d’un environnement ou l’immersion dans une simulation.
A la rigueur, si c’était une tablette. Ou si le pc est prévu pour être tenu comme une camera virtuelle. On pourrait imaginer pouvoir faire un 360° sur soi-même avec.

Je ne sais pas si ils communiquent mal ou sont vraiment à côté de la plaque. Mais présenté comme ça, ça me paraît gadget.

Laissez un commentaire