Google+
3DVF Network :
ico_magazine
Magazine
ico_boutique
Boutique
ico_cgjobs
Portail Emploi
ico_upload
Hébergement d'image
ico_progiss
Progiss
Login
space
space

Accueil / Magazine / Articles / Dossiers / Laval Virtual 2013

space

Laval Virtual 2013

Publié le 29 mars 2013 par
space
Laval Virtual 2013

AquaTop Display, l'eau comme écran


Sans doute l'une des démonstrations qui a le plus attiré les regards, AquaTop Display est un projet issu de l'Université d'Electro-Communications de Tokyo.
Une eau rendu opaque via un additif sert d'écran de projection. Les interactions se font via la détection des doigts qui émergent de l'eau (les mains étant sous la surface).


 

 


 

Colloidal Display

Une bulle de savon comme écran, c'est le défi relevé par le projet Colloidal Display, de l'Université de Tokyo.

Une fine membrane d'eau savonneuse est mise en vibration à 40kHz : la surface, au lieu d'être transparente, peut alors servir d'écran.

 

ZZZoo Pillows

Tout droit venu du laboratoire Kosaka (Institut de technologie Kanagawa), ZZZoo Pillows cherche à améliorer la qualité de sommeil avec une peluche peu ordinaire : elle "respire" via un système d'air qui la gonfle et dégonfle à un rythme proche de celui des humains ; un système d'eau chaude circule également. ZZZoo Pillows donne donc l'impression de dormir en serrant une personne ou un animal dans ses bras.


 

 


 

Perch on my arm

L'Université de Keio a de son côté engendré un étrange appareil, qui simule... La sensation d'avoir un oiseau posé sur le bras. Un concept sans doute plus poétique qu'utile.

 

Des invités de marque


Deux ministres ont fait le déplacement pour assister à Laval Virtual : Fleur Pellerin (Ministre chargée des PME, de l'innovation et de l'Economie Numérique) et Guillaume Garot (Ministre chargé de l'agroalimentaire).

Entourés d'une nuée de journalistes, ils ont pu tester quelques démonstrations d'université japonaises, avant de se concentrer sur quelques stands choisis avec soin : Dassault Systèmes, Digiteyezer (qui a créé une doublure du visage de Fleur Pellerin), l'institut de recherche CLARTE...

La Cité de la Réalité Virtuelle, présentée sur le stand de l'Agglomération de Laval, a bien évidemment aussi fait partie du parcours.


a
Ministres

 

Fleur Pellerin

 

Fleur Pellerin

 

Laval Virtual 2013, bilan du salon

Conservant la formule qui a fait son succès, Laval Virtual a réussi à attirer 4500 visiteurs professionnels (durant les trois premiers jours du salon) et 10 400 visiteurs grand public. Cette année encore, les entreprises et projets présentés étaient variés. Si l'on regrettera l'absence de certains acteurs phares du secteur (Google Glasse ou Oculus Rift auraient sans doute eu du succès), les amateurs de réalité virtuelle ou augmentée n'ont pas été déçus pour autant.
Le fait de mêler entreprises, projets de recherche et démos en tous genre donne au salon un air de "mini-SIGGRAPH" qui n'est pas déplaisant.

De cette édition, l'information à retenir est sans conteste la Cité de la Réalité Virtuelle, qui va enfin se concrétiser. Une suite logique au salon, mais aussi, sans doute, un site moteur pour les nouvelles technologies au sein de la région.


Pour le reste, il nous semble intéressant de constater que sur des secteurs en vogue comme le scan 3D et l'impression 3D, certaines entreprises arrivent à se positionner sur des niches et marchés jusqu'ici inconnus. Le signe que ces secteurs nous réservent encore des usages que l'on ne soupçonne pas.

Enfin, les démonstrations, et en particulier celles des universités japonaises, ont une fois de plus mêlé technologie, poésie et étrangeté. Si les applications pratiques ne sont pas toujours claires, ces démonstrations sont toujours un moment de détente bienvenu entre deux stands d'entreprises !

 

space
space

Les derniers commentaires (0)

Soyez le premier à déposer un commentaire.
space
space
space
space
space
A Propos | Contact | Publicité
Copyright © 2000-2018 3DVF. Tous droits réservés. | Infogérance serveur | tracker
space