Google+
3DVF Network :
ico_magazine
Magazine
ico_boutique
Boutique
ico_cgjobs
Portail Emploi
ico_upload
Hébergement d'image
ico_progiss
Progiss
Login
space
space

Accueil / Magazine / Interviews / Newtek de l'infographiste Adam Sharp

space

Newtek de l'infographiste Adam Sharp

Publié le 26 janvier 2005 par lieo
space

1_titre.jpg

 

 

 

Adam Sharp vient de passer ces dix-huit derniers mois à travailler sur son court métrage. Nous avons voulu comprendre comment une seule personne peut s’investir sur un projet de cette envergure et quels sont ses influences.

 

3DVF: Parlez-nous un peu de vous.


Je suis un artiste Free Lance spécialisé dans l’animation et l’illustration en 3D. En fait j’ai été formé sur l’animation en 2D puis je suis passé à la 3D il y a à peu près cinq ans.

 

 



 

 

3DVF: Quand avez-vous découvert LightWave pour la première fois ?


Quand j’étais commis chez Passion Pictures.

 

3DVF: Comment avez-vous obtenu ce job d’assistant/commis chez Passion ?


Un de mes amis était sur le point de quitter ce job de commis chez Passion. Je connaissais un peu leur cursus. Ils travaillaient alors sur la campagne de pub pour Virgin Cola avec Jamie Hewlett et sur quelques spots TV pour le chocolat Nestlé, avec le personnage Willy Wonka de Charlie et la Chocolaterie. Après mon départ, ils ont commencé les clips pour Gorillaz.

roundroom.jpg

 

 

3DVF: Quand avez-vous utilisé LightWave pour la première fois ?


J’ai un peu bidouillé sur LightWave chez Passion Pictures mais je n’ai commencé réellement à l’utiliser que lorsque j’ai été embauché dans une société de multimédia. Je crois qu’ils avaient la version 5.0

 

3DVF: Dans cette société de Multimédia, votre travail était plus orienté sur l’illustration ou sur l’animation ?


J’ai d’abord démarré en tant que designer junior. Puis le chef illustrateur est parti, on m’a donc confié son poste au vu de mon portfolio. C’était une chance inouïe car depuis ce jour, je me suis occupé de tous les projets d’illustrations de la société.

 

bedroom.jpg

3DVF: Quand vous avez obtenu ce poste d’illustrateur en chef, je présume que votre portfolio ne contenait que des illustrations faites à la main ?


Je n’avais jamais vraiment utilisé l’informatique quand j’ai commencé ma carrière d’illustrateur. Donc mon portfolio ne contenait en effet que des dessins faits à la main.
C’était très agréable de recréer certaines des illustrations de mon portfolio sur ordinateur. Je le faisais essentiellement avec Photoshop et Illustrator avant de découvrir LightWave.

 

 

shelf_2d.jpgSHELF_OF_TOYS.jpg

 

 

3DVF: Pensez-vous qu’il est important que les artistes 3D aient des bases en dessin traditionnel ?


Je pense qu’il est essentiel d’avoir de bonnes connaissances artistiques traditionnelles dans le sens où le logiciel ne vous aidera qu’à mettre en forme votre idée, pas à la créer. Je pense que c’est important surtout lorsqu’on réalise un personnage. Car si on l’a déjà dessiné en 2D, alors on sait à quoi il ressemblera et comment il peut s’articuler. On gagne du temps et le résultat final est plus abouti.

 

 

car.jpg

3DVF: Travaillez-vous à partir de croquis originaux ou directement dans le Modeler, en tâtonnant jusqu’à obtenir ce que vous souhaitez ?


Je couche toujours mes idées sur papier avant d’utiliser l’ordinateur. Cependant je pense qu’il faut toujours avoir en tête l’ordinateur au moment où l’on dessine car on se rappelle plus facilement des différentes étapes lors du passage en 3D.

 

3DVF: Qu’appréciez-vous plus particulièrement dans LightWave ?


Comparé à la plupart des logiciels du marché, c’est de loin le plus facile à comprendre. Tout est disposé de façon très logique. Le rendu est fabuleux, sans parler des récents plug-ins comme Fprime, qui simplifient la gestion des éclairages de scènes complexes.

space
space

Les derniers commentaires (0)

Soyez le premier à déposer un commentaire.
space
space
space
space
space
A Propos | Contact | Publicité
Copyright © 2000-2018 3DVF. Tous droits réservés. | Infogérance serveur | tracker
space