Google+
3DVF Network :
ico_magazine
Magazine
ico_boutique
Boutique
ico_cgjobs
Portail Emploi
ico_upload
Hébergement d'image
ico_progiss
Progiss
Login
space
space

Accueil / Magazine / Articles / Dossiers / Retour sur le SIGGRAPH 2011

space

Retour sur le SIGGRAPH 2011

Publié le 25 août 2011 par
space

 

Les exposants et l’espace recrutement

Nous allons nous efforcer de vous proposer une tour d’horizon des principaux stands, mais encore une fois il nous été impossible de faire le tour du salon dans son ensemble tant il y avait de choses à voir, et il fallait souvent être là au bon moment, pour assister à LA démo incontournable du jour. Et entre les conférences, les démos sur les stands et les nombreuses autres activités, impossible encore une fois d’être systématiquement présent au bon moment. Voici cependant un récapitulatif des choses à ne pas manquer !

 


NextLimit

L’éditeur Next Limit nous promet pour septembre la mouture 2.6 de son moteur de rendu non biaisé : Maxwell Render.
Au programme :
- Support des modules Hair & Fur : plus besoin de passer en Géométrie ou de calculer à part en G-buffer, Maxwell rend directement les cheveux / poils en natif. Un excellent court métrage l’a utilisé : Meindbender - The Pirate de Michael Bengtsson:




- Un tout nouveau Motion Blur, bien plus puissant et bien plus « sub-framisé » qui rendra une hélice multicolore en un doux cercle gris (mélange des couleurs). De quoi améliorer encore vos animations…
- La gestion des particules : à l’instar de Krakatoa, Maxwell rend à présent en natif les nuages de particules, bien entendu à sa vitesse, mais avec sa qualité d’illumination globale non biaisée…
- Nous trouvons aussi parmi les améliorations : Le multilight (plus de cohérence dans les valeurs de sliders) ; la récupération des réglages depuis Maxwel Render vers le logiciel d’origine (ainsi, les paramétrages de multilight ou de caméra seront répercutés sur la scène) ; et la gestion des nodes en rendu réseau est aussi de la partie, nous a promis Juan Canada, le chef du développement chez Next Limit.

 


DC suite

DC suite pour Digital Clothing Suite, est un logiciel de simulation de tissus fonctionnant en standalone et proposant des résultats et une ergonomie particulièrement intéressants. Initialement développé pour l’industrie du textile, il séduit de plus en plus le monde dans le secteur 3D, du jeu vidéo en passant par l’animation, et cela, au grand étonnement de Hyeong-Seok Ko, le directeur du Digital Clothing Center (http://digitalclothing.org/). Nous avons pu assister à des formations rapides sur le Siggraph, et c’est un outil véritablement très prometteur. Notons également la présence d’un logiciel assez similaire également présent sur le salon : Marvelous Designer. Nous reviendrons prochainement dans un dossier sur les différentes solutions existantes dans ce domaine.

 

 


Nvidia

Nvidia devait avoir l’un des stands les plus impressionnants du salon avec 6 ou 7 espaces différents présentant ses principales solutions, segmentées par outils et par marchés. Nous avons ainsi pu observer des démonstrations de Iray dans 3dsMax 2012 ou encore de Vray RT optimisé Cuda, et nous avons même eu l’occasion de visionner une rapide démonstration d’un prototype de AfterFx optimisé GPU. Aucune annonce officielle la dessus, mais on imagine volontiers les éditeurs de logiciels de compositing se pencher très prochainement sur l’accélération hardware de leurs solutions.

 

Nvidia nous a présenté son outil Optix. Optix est un middleware qui va faire le lien entre les développeurs GPU (Cuda en tête) et le hardware sans cesse en évolution. En effet, à chaque nouvelle architecture, il faut recoder les applications, les adapter pour tirer meilleur parti du hardware. Optix va permettre de faciliter cette étape, car il s’agit de coder pour Optix et non plus pour le GPU en question. Optix évoluera donc en même temps que les cartes vidéo, et nous aurons là encore l’occasion de vous en reparler prochainement. L’initiative semble avoir séduit de nombreux développeurs et devrait se répandre assez rapidement dans les studios dans les mois à venir.

 

 


Un autre versant du stand Nvidia qui ne laissait pas les visiteurs indifférents concernait la présence de son partenaire Perceptive Pixel qui en plus de fêter son 5e anniversaire, proposait des démonstrations de ses écrans tactiles multipointeurs (sans limites en fait) avec un écran géant de 82 pouces et une autre qui vient tout juste de sortir pour les utilisateurs solo. Ils ont également développé un outil permettant d’optimiser l’ergonomie des utilisateurs, un système de mosaïque d’applications permettant de travailler simultanément sur plusieurs applications en parallèle (un éditeur de texte, une fenêtre Google earth, un logiciel de 2D, un de 3d, etc.). Nous avons demandé à son directeur de ce qu’il pouvait en être avec des logiciels de sculpture tels que Zbrush ou Mudbox et s’il s’est révélé emballé en les évoquant, nous n’avons pas pu assister à des démos afin de nous faire une idée concrète. Il s’agir dans tous les cas d’une technologie à suivre de près, de nombreuses utilisations pourraient en découler prochainement, et cela, pour de nombreux types d’applications créatives ou techniques.

N'hésitez pas à vous rendre sur le blog de NVIDIA pour en savoir plus, le constructeur ayant posté de nombreux articles sur les technologies présentées au SIGGRAPH.

 


4ddynamics

4ddynamics propose des solutions de scan 3D allant du modèle PicoScan à 1999€ ht à la solution multi-cameras pour le scan d’un corps complet. Il s’agit d’une société belge basée à Antwerp qui loue et vend ses scanners. La version PicoScan est intéressante, car elle s’avère facilement transportable, se composant d’un APN, d’un picoprojecteur (d’où son nom) et d’un pied flexible. Le tout associé à un logiciel maison permettant d’analyser le nuage de points pour en faire un objet 3D d’une belle précision, et en couleur s’il vous plait.

Kolor

Kolor était présent sur le salon, et son PDG Alexandre Jenny nous a fait part des nouveautés présentes dans la dernière mouture de son logiciel  Panotour. Parmi celles-ci, nous trouvons (enfin) la transition d’un panorama à un autre sous forme de vidéo, mais le plus gros à venir concerne l’intégration d’une vidéo dans le panorama, sans « couture ». Le résultat est particulièrement bluffant et promet des visites VR très abouties ! Kolor est aussi l’éditeur d’AutoPano Pro, un outil puissant pour créer des panoramas à partir de photos, et dont la popularité ne cesse de croître sur un marché désormais délaissé par Autodesk - du moins pour l'assemblage de panorama sen standalone -, le géant semblant préférer se concentrer, par exemple, sur la modélisation à partir de photos (Photofly).

 


IntegrityWare

IntegrityWare nous a présenté son nouveau plug-in pour 3dsmax : SubD-Nurbs. Les Sub-D sont bien connues par les amateurs de modélisation polygonale, auxquels on adjoint un Turbosmooth ou un Meshsmooth, mais il arrive parfois qu’une opération vienne gâcher ce bonheur: par exemple, un trou cylindrique au beau milieu d’une belle surface courbée. C’est là que l’on se demande si l’utilisation de Nurbs ne pourrait pas nous être précieuse, avec ses booléens si efficaces. SubD-Nurbs vient justement à rescousse de ce type de cas de figure : une fois converties, vos surfaces accepteront toutes les opérations Nurbs. De plus, lorsqu’un export propre au format iges se révèle nécessaire, les Nurbs seront les bienvenues !

Pixar’s Renderman

La très sympathique équipe de Pixar’s Renderman était également présente au rendez-vous. D'ailleurs, la filiale Pixar Canada comptant près de 70 personnes est justement basée à Vancouver. Voilà donc une excellente occasion pour le studio pour venir fédérer sa nouvelle équipe et présenter les dernières nouveautés apportées par les dernières versions de RenderMan Pro Server et RenderMan Studio. Nous avons d’ailleurs pu apprendre qu’une nouvelle version (la 5ème) de RenderMan For Maya devrait voir le jour dans les mois à venir et devrait évidemment tirer parti des nouveautés apportées à ses deux grands frères. Le studio disposait également d’un espace dédié au recrutement rempli en permanence...

 

 



Chaosgroup

L’éditeur ChaosGroup était lui aussi sur place pour présenter les dernières nouveautés de son logiciel phare V-Ray, qui est récemment passé en version 2 pour 3dsMax et Maya. Mais ils présentaient aussi une version bêta de leur solution de création de fluides, PhoenixFD, qui ne cesse de gagner en puissance. La démonstration de Michael McCarthy nous a d’ailleurs laissés très enthousiastes : voilà un plug-in (pour 3dsmax) qui peut se targuer d’égaler le célèbre FumeFX de Sitni Sati, mais aussi de se rapprocher du non moins célèbre RealFlow (Next Limit). Bien sûr, pour les grosses productions où coder les fluides reste nécessaires, RealFlow ou MayaFluids resteront des choix privilégiés, mais avoir ces fluides-là sous 3dsmax en un seul produit pourrait se révéler particulièrement intéressant. Là encore, nous vous en reparlerons quand une version finale pointera le bout de son nez.
ChaosGroup en profitait également pour faire des démonstrations de son VrayRT, et aussi pour rappeler que son outil PdPlayer reste un modèle du genre. Il permet de lire des séquences d’images en RAM, donc en full HD, d’additionner plusieurs calques vidéo et d’effectuer quelques corrections d’image à la volée…

 


CGWave

L’éditeur coréen CGWave présentait son logiciel Wave3D, un outil pour créer des mondes virtuels sans avoir à écrire une seule ligne de code : tout se fait en nodal. Il va créer des applications 3D pour l’architecture intérieure / extérieure, pour la visualisation de prototypes, pour la formation en immersion virtuelle, etc. Il gère aussi la stéréoscopie et même la réalité augmentée. Si ce logiciel semble encore assez jeune et ne dispose pas encore de démos très convaincantes, il pourrait se révéler intéressant pour les petites structures ne disposant pas de développeurs de haut niveau pour créer ce type de contenu.

Imagineer Systems

Imagineer Systems a eu l’occasion de remplir son stand avec des démos de son puissant logiciel de tracking Mocha. Faire du tracking avec Mocha s’avère être une véritable partie de plaisir, tant son interface est claire et fonctionnelle. Il se joue des motion blurs et des sorties de cadre. Bref, un outil puissant à tester d’urgence sur vos productions si vous ne le connaissez pas déjà !

 

 

 

 

Pixologic

Nous avons eu l’immense plaisir de rencontrer enfin au complet l’équipe de nos vieux amis de Pixologic, les créateurs du génial ZBrush. Dotés d’un stand très bien placé au centre du salon, tout en restant particulièrement sobre, nous avons pu évidemment pu croiser les fondateurs Ofur et Jaime que nous n’avions jamais encore vus dans le monde réel, même si cela doit bien faire 10 ans que l’on se connait par téléphone interposé. Et nous avons aussi pu passer un rapide moment avec notre cher Thomas Roussel alias Totyo sur le forum, que nombre d’entre vous connaissent, notamment pour ses ateliers en ligne ; il est en charge depuis 3 ans de représenter l’éditeur à l’échelle européenne. Une très belle brochette d’utilisateurs expérimentés a enchainé les démos pendant les 3 jours d’exhibition et en profitait pour utiliser une version bêta de la prochaine mise à jour annoncée pour le mois de septembre prochain : Zbrush 4.0r2.

Speedtree

Chris King nous a fait plusieurs démonstrations de la nouvelle version de Speedtree. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit d’un outil standalone qui permet de créer des arbres, de façon totalement aléatoire ou par le biais de coups de « crayon » à la souris, mais tout en préservant les attributs de structure de l’arbre initialement choisi. Les résultats se révèlent impressionnants et il permet également de générer des animations. Le logiciel permet aussi de charger vos modèles de surfaces afin d’y faire pousser des arbres de façon intelligente : l’arbre va chercher les ouvertures pour croitre... le tout en temps réel.

 


Mixamo

Mixamo est une application de riggin et d’animation totalement en ligne. L’idée est simple, vous exportez votre personnage (bipède) en position « T » en FBX ou OBJ, vous l’uploadez sur le site de Mixamo, vous y placez quelques joints (genoux, coudes, poignets, cou) et après quelques minutes vous récupérez votre personnage complètement riggué et skinné. L’éditeur vous propose alors de le retélécharger avec la ou les animations à choisir dans leur bibliothèque, moyennant un certain nombre de « crédits » à acheter sur le site. S’il ne vient pas remplacer les outils d’animations de logiciels tels que Maya, 3dsmax ou houdini, il pourra se révéler un outil très pratique pour les jeunes studios et les développeurs d’applications mobiles ayant besoin de résultats rapides et peu couteux.


Bunkspeed

L’éditeur Bunkspeed était lui aussi présent sur le Siggraph et en profitait pour présenter les versions bêta de ses prochaines version des logiciels Shot et Move. Cette future version s’appellera Bunkspeed Pro et inclura la possibilité de faire des animations. Ainsi, Shot et Move vont fusionner en un seul et unique outil plus complet. Rappelons que Shot pro et Move pro sont des moteurs de rendus dits « interactifs » (rendu par affinement utilisant CPU et GPU, basé sur Iray), qu’ils sont ultra simples d’utilisation et d’une fiabilité largement reconnue dans le domaine du design et de la visualisation produit.

 

3dConnexion


La filiale de Logitech, 3dConnexion, profitait également du Siggraph pour promouvoir ses périphériques de contrôleurs 3D. Comme chaque année le constructeur présenté une nouvelle version mise à jour de ses périphériques de navigation avec l’arrivé d’un nouveau SpacePilot Pro, dit intelligent, entièrement programmable et capable d’enregistrer des mouvements ou tout autre paramétrage sous la forme de raccourcies réutilisable.

Si l’intérêt de ce type de modules reste peu évident pour certains, s’il vous arrive de discuter avec des utilisateurs convertis, ils admettent avoir du mal à envisager de faire retour arrière.

 

 

Nos amis de 3dTotal qui présentaient une toute nouvelle collection d'ouvrages...un très jolie travail d'édition !

space
space

Les derniers commentaires (0)

Soyez le premier à déposer un commentaire.
space
space
space
space
space
A Propos | Contact | Publicité
Copyright © 2000-2018 3DVF. Tous droits réservés. | Infogérance serveur | tracker
space