Google+
3DVF Network :
ico_magazine
Magazine
ico_boutique
Boutique
ico_cgjobs
Portail Emploi
ico_upload
Hébergement d'image
blogs
Blogs
ico_progiss
Progiss
ico_social
Social
Login Membre :
blogs
Login
?
Join
space
space

Accueil / Magazine / Didacticiels / Making of Underground, par Florian Desaunay

space

Making of Underground, par Florian Desaunay

Publié le 21 décembre 2010 par shadows44
space
banniere

Making of UNDERGROUND

 

Par Florian Desaunay

 

Logo Florian Desaunay

 

© Florian Desaunay

 

Bonjour à tous !


J’ai réalisé ce court making of de ma dernière illustration : «Underground», afin de partager ma façon de procéder avec toutes les personnes qui pourraient être intéressées par le concept art.


La méthode que je vais vous montrer est plutôt simple à comprendre et à reproduire.
La difficulté provient plutôt du sens artistique, des notions de lumière, des volumes et des matières.


Je ne détaillerai pas toutes les étapes, car je réalise ce making-of une fois l’illustration finie.

Ce n’était pas forcément prévu au départ, il m’est donc impossible de vous montrer certaines étapes.


Dans le cas ou ce making of vous aurait intéressé, je prendrai le temps pour ma future illustration de faire des captures et de détailler chacune des étapes dans un nouveau making of.
En attendant, je vous propose un rapide aperçu de ma façon de procéder sur la réalisation de « Underground ».


L’intégralité de cette illustration a été réalisée à l’aide de Photoshop CS4. Ce travail m’a pris environ 8 à 10 heures de travail un peu éparpillé.


Pour ce qui est du matériel, j’utilise depuis peu une tablette Wacom Intuos M, qui a selon moi un excellent rapport qualité prix !

 

Etape 1

 

Underground - 2

 

La première étape est la plus importante, elle consiste à placer les volumes et la source de lumière.

 


Tout d’abord sur un fond quasiment noir, je m’occupe de peindre des formes légèrement plus claires afin de commencer à distinguer des volumes.

 

Une fois quelques masses placées, je crée un nouveau calque en dessous de celui des volumes et je peins mon ciel à l’aide d’un pinceau de faible opacité en forçant sur les blancs là où se situerait le « point fort » de mon éclairage.



Conseil : Pour le ciel il peut être utile de dupliquer le calque et de changer le mode de fusion en color doge ou vivid light afin de donner une impression de puissance à l’éclairage.



Ensuite en jouant avec un masque on peut arriver à un résultat plutôt intéressant et contrasté sur le ciel. Une fois le celui-ci créé, on a notre source de lumière, on peut donc retourner sur le calque des volumes et peindre des zones de lumières dessus.
Le 1er plan est un exemple de ce que donne ce calque de peinture sur l’image ci dessus.

 

Sur cette première capture, je suis allé un peu plus loin. Une fois que j’avais placé mes volumes, mon éclairage et ma composition, j’ai ensuite récupéré plusieurs images que j’ai désaturées et placées en mode incrustation par-dessus mon calque de volumes. En jouant avec les masques et l’opacité, on peut arriver à quelque chose de cohérent et riche en informations de matière. Voila un exemple d’image mise en incrustation :

 


Conseil : Lors de la peinture de la couche de volumes ou des différents masques, ne pas hésiter à utiliser différents brush plus ou moins marqués.

 

space
space
space
space
space
A Propos | Contact | Publicité
Copyright © 2000-2017 3DVF. Tous droits réservés. | Infogérance serveur | tracker
space