Google+
3DVF Network :
ico_magazine
Magazine
ico_boutique
Boutique
ico_cgjobs
Portail Emploi
ico_upload
Hébergement d'image
ico_progiss
Progiss
Login
space
space

Accueil / Magazine / Articles / Dossiers / Sélection Jeu Vidéo

space

Sélection Jeu Vidéo

Publié le 04 janvier 2010 par pset
space

 

 

 

 

 

La Guerre des Clones : les cinq Beat Them All


Cette année la crème des Gamedesigners s'est mise le cerveau en ébullition pour nous pondre non pas un, ni deux, ni même trois, mais bien cinq Beat Them All quasi-identiques. Les nominés sont : God of War 3, Dante's Inferno, Brütal Legend, Darksiders et Bayonetta. Évidement, ils ont tous leurs petites features, mais globalement c'est du vu et revu. Brütal Legend se démarque du lot avec son ambiance rock déjantée et ses situations de jeux plus diverses que chez la concurrence.

 

 

 

 

 

 

 

Mais c'est Bayonetta que je retiendrais ; plus proche d'un Devil May Cry que d'un God of War, on est ici en face d'un jeu de poseur à l'action ultra-frénétique. Les combos sont tout aussi jouissifs que déments et donnent lieu à des finish-moves de folie : apparition d'une vierge de fer ou encore d'une guillotine sur laquelle Bayonetta propulsera l'ennemi non sans lui avoir assené quelques coups de pied au c... avant de déclencher le mécanisme de décapitation : Magistral !!! Le côté « too much » parfaitement assumé rend parfois l'action un peu brouillonne et n'est pas toujours visuellement du meilleur goût (apparition de papillons multicolores lors des double-sauts).

 

 

Cette fin d'année risque donc d'être saignante sur toutes les consoles, alors à vous de faire votre choix.



 







Les mauvais Élèves

 

 

 

Left 4 Dead 2

 

  Présenté au Festival du Jeu dans sa version Xbox 360, on était bien loin de la version PC : les contrôles sont approximatifs et la caméra capricieuse. Les nouveaux infectés sont loin d'être tous intéressants et n'étoffent guère le gameplay. Je trouve déplorable que Valve nous refourgue à peine un an après le premier opus une pseudo-suite bâclée pour extorquer toujours plus d'argent aux gamers.


 

 


Dead Space : Extraction

 

 

Je le nomine dans cette catégorie, même s'il se hisse au rang des meilleures productions Wii pour un jeu de shoot sur rail, et que le jeu tient la route. On est loin de l'ambiance oppressante et anxiogène de son aîné ; on perd ce qui faisait la richesse et les spécificités de la version « next-gen ». Shoot à tout va, héroïne insipide que l'on aimerait dégommer dès les premières minutes, durée de vie trop courte : quand on le compare à Dead Space, cette préquelle fait triste figure. A réserver aux accros du shoot en mal de carnage.







Réalité Augmentée : Eye Pet

 

 

Sony essaie désespérément de marcher sur les plates-bandes de Nintendo en ciblant les casuals et nous sort un Tamagochi-like à la sauce Next-Gen.

Cependant, l'expérience est tout de même intéressante et augure de ce que pourront être les futurs jeux utilisant la réalité augmentée. (La notion de « réalité augmentée » désigne les systèmes informatiques qui rendent possible la superposition en temps réel d'un modèle virtuel, 3D ou 2D, à la perception que nous avons naturellement de la réalité.) La réalité augmentée désigne donc les différentes méthodes qui permettent d'incruster de façon réaliste des objets virtuels dans une séquence d'images.

 

 


 

 

 

 

Ici, c'est l'EyeToy de votre Playstation 3 qui sert à capter la réalité (vous et votre salon en l'occurrence) et y ajoute une créature virtuelle. Cette créature mignonnette, sorte de singe espiègle, pourra donc interagir avec vous. Vous pourrez la caresser, la nourrir, jouer avec elle, mais aussi la personnaliser. Vous pourrez ainsi régler la longueur des poils ainsi que leurs couleurs et lui ajouter toutes sortes d'accessoires : casquette, lunette, vêtements, etc. Vous avez également la possibilité de dessiner un véhicule (en respectant un schéma type), pour ensuite le « scanner » grâce à l'EyeToy et le voir apparaître à l'écran. La créature montera alors à l'intérieur et vous pourrez le piloter grâce à la manette PS3. Le soft marche bien et tient ses promesses, même s'il y a certaines limitations. Espérons que cette expérience fera naître des envies chez des Gamedesigner talentueux.

 

 

 

 



 

 

 

 

 


Techno du Futur


Enfin, deux jeux qui m'ont séduit plus pour les technologies qu'ils employaient que par leurs contenu : Ruse et Avatar.


 

 

 

R.U.S.E tout d'abord

 


C'est un Wargame dont la spécificité est de pouvoir utiliser des « ruses » pour se débarrasser de l'armée adverse. Vous pourrez par exemple utiliser « Le silence radio » pour priver votre ennemi de ses communications, utiliser « le décodage des ordres ennemis » pour connaître sa stratégie, employer « l'attaque leurre » pour mobiliser l'ennemi sur un front et le prendre à revers, etc. Le contrôle de l'information est donc primordial.

 

 


 

 

 

 

Le jeu développé par Eugen System semble prometteur, mais je n'ai malheureusement pas pu l'essayer. En revanche, ce qui est intéressant, c'est qu'il était présenté sur un table tactile : l'intuiface, développée par Intuilab. Je vous invite à regarder la vidéo ci dessous pour mieux comprendre. Vous pouvez donc contrôler le zoom, les unités, les ordres du bout des doigts ; la démonstration était vraiment probante. Même si ce genre de matériel est pour le moment inaccessible au commun des mortels, nul doute que d'ici peu il sera présent dans tous les foyers et donnera lieu à des expériences de jeu intéressantes.

 

 

 

 



 

 

 

Avatar enfin

 

 

C'est l'adaptation vidéoludique du film de Cameron qui sortira le 16 Décembre. Le jeu est un TPS tout ce qu'il y a de plus banal, mis à part que vous pourrez choisir entre Humain et Nävi et que chaque espèce dispose de capacités propres.

 

 

 

 

 

 

 

Cependant, le jeu était présenté sur un écran Thomson en relief. C'est donc équipés de lunettes que nous avons pu découvrir la planète Pandora. Cette technologie semble des plus prometteuses : on sent excessivement bien la géométrie, la profondeur de champ, et le relief apporte un vrai plus et augmente sensiblement l'immersion. Il est à noter que le jeu prendra en compte ce type d'affichage et vous pourrez donc en bénéficier chez vous (pour peu d'avoir l'écran qui va avec).


 

 

 

 


Pour ceux qui ont encore un doute, n'hésitez plus à vous lancer l'année prochaine à la découverte du Festival du Jeu Vidéo, car vous trouverez à n'en pas douter des activités qui vous amuseront. Pour les autres, rendez-vous en 2010...

Rédigé pour 3DVF
par Alexandre MarieAka Disco

space
space

Les derniers commentaires (0)

Soyez le premier à déposer un commentaire.
space
space
space
space
space
A Propos | Contact | Publicité
Copyright © 2000-2018 3DVF. Tous droits réservés. | Infogérance serveur | tracker
space