Google+
3DVF Network :
ico_magazine
Magazine
ico_boutique
Boutique
ico_cgjobs
Portail Emploi
ico_upload
Hébergement d'image
ico_progiss
Progiss
Login
space
space

Accueil / Magazine / Articles / Dossiers / Compte-rendu : Laval Virtual 2017

space

Compte-rendu : Laval Virtual 2017

Publié le 30 mars 2017 par
space
Laval Virtual



Laval Virtual fut aussi l'occasion pour nous de croiser différents studios et agences.

Human Games, par exemple, est une petite entité basée à Nancy. La société a 8 ans, dont 4 à 5 ans d'expérience en VR, notamment dans les secteurs de la santé (prévention, application autour du diabète, du psoriasis), pour la prévention des risques (comme les incendies, le travail autour des piétons vulnérables que sont enfants et personnes âgées), avec des clients et partenaires allant de Sanofi à Suez en passant par le CNRS.




Ces projets n'empêchent pas Human Games de plancher sur des concepts plus légers : sur le stand, les visiteurs pouvaient créer de la musique en VR.

La vision de Human Games est celle d'une réalité virtuelle au service de l'humain. L'équipe se compose de deux cofondateurs et de développeurs au Canada, avec un système de mutualisation qui apporte à l'entreprise une certaine souplesse selon les besoins et projets.




Laval Virtual

 

Toujours du côté des studios, nous avons pu croiser l'équipe de XXII, un groupe aux compétences multiples : VR, RA, robotique, création au sens large, R&D, conseil, formation...
La société, lancée en 2015, a connu une forte croissance : l'équipe compte désormais une cinquantaine de personnes en France, avec en prime un bureau à New York et une antenne en Chine. Celle-ci a permis de travailler avec différents clients locaux : des marques, mais aussi des festivals.

Sur le salon, XXII présentait une démonstration entre jeu et éducation : un laboratoire de chimie en VR. Deux personnes dotées de casques pouvaient interagir avec des flacons imprimés en 3D, tandis qu'une troisième personne, sans casque, leur donnait des indications à l'aide d'un smartphone et de réalité augmentée. Un concept assez parlant, qui donnait une bonne idée des apports potentiels de la VR dans l'éducation.


Voici également ci-dessous quelques autres projets du studio :


 

 

 

L'Agence Edikom, lancée en 2005 à Aix-en-Provence, se spécialise dans la valorisation du patrimoine par l'image, et la communication par l'image : en particulier, tout ce qui est lié à la visualisation scientifique.

 

Ses méthodes sont variées : vitrine numérique augmentée, restitutions 3D, numérisation par photogrammétrie de sites archéologiques et mise en valeur des données dans un musée, etc.

 

Vitrine

 

Proposition de restitution d’un bateau antique romain et de sa rame gouvernail from EDIKOM on Vimeo.

Application-Neron from EDIKOM on Vimeo.

pompei from EDIKOM on Vimeo.

 

Com Par l'Image se positionne sur un créneau proche : l'entreprise propose des services d'illustration scientifique et médicale, animations 3D, applications et projets en réalité virtuelle.

Vous retrouverez ci-dessous quelques exemples de projets :

 

Com Par l'Image

 



 

Revolution : une fois encore, des projets eclectiques

L'espace Revolution du salon Laval Virtual fait partie des éléments qui le distinguent.
Rappelons le principe : il s'agit d'une compétition internationale qui récompense des projets innovants faisant appel à la réalité virtuelle ou augmentée ; la sélection est effectuée par un jury de professionnels et scientifiques, et les meilleurs projets sont présentés sur le salon.






En pratique, Revolution oscille entre ludique et scientifique, folie et usages très sérieux. Sous des airs parfois farfelus, ces projets amènent très souvent des pistes sur les futurs usages des technologies virtuelles.
Précisons également que le Japon est historiquement très présent dans cette compétition, avec des projets de recherche qui méritent le détour.

 

 

Revolution

 

Plusieurs concepts ont retenu notre attention cette année, à commencer par T-T-T (Table Tennis Trainer), développé par Thomas Mayer en tant que projet de fin d'études. Il s'agit d'un projet de table de ping-pong augmentée, avec projections sur la surface de cibles, données et statistiques.

L'intérêt sera par exemple de s'exercer au service, d'améliorer sa précision en visant des cibles, ou d'afficher le chemin parcouru par la balle.

 

TableTennisTrainer3000 from T-T-T on Vimeo.

 

Toujours dans le domaine du jeu, Meleap Inc. présentait Hado, un système de jeu mêlant réalité augmentée, capteurs de mouvement aux poignets et sport.

Le résultat : des matches durant lesquels vous pourrez envoyer des boules de feu sur vos adversaires, utiliser des boucliers, combattre des dragons.

 

 

space
space

Les derniers commentaires (0)

Soyez le premier à déposer un commentaire.
space
space
space
space
space
A Propos | Contact | Publicité
Copyright © 2000-2018 3DVF. Tous droits réservés. | Infogérance serveur | tracker
space