Google+
3DVF Network :
ico_magazine
Magazine
ico_boutique
Boutique
ico_cgjobs
Portail Emploi
ico_upload
Hébergement d'image
blogs
Blogs
ico_progiss
Progiss
ico_social
Social
Login Membre :
blogs
Login
?
Join
space
space

Accueil / Magazine / Interviews / Rencontre avec Olivier Pinol - Dwarf Labs

space

Rencontre avec Olivier Pinol - Dwarf Labs

Publié le 09 mars 2017 par pset
space
Reepost

 

3DVF : Olivier, en février 2010 nous vous avions interviewé lors de votre retour de Nouvelle-Zélande pour parler de votre expérience chez DreamWorks puis Weta et évoquer les débuts du Studio DWARF Labs et de la Dwarf Academy.

Quasiment 6 ans après cet article, pouvez-vous nous faire un point sur les évolutions de Dwarf et de vos projets ? 

 

Olivier Pinol : Les deux années qui ont suivi l’interview ont été un véritable tournant pour Dwarf.  Grâce au rapprochement avec le Groupe Septeo et la création de leur pôle Media Entertainment, nous avons bénéficié du back office et de l’ingénierie indispensable pour se positionner dans l’industrie de l’animation.  L’association avec Septeo nous a apporté les moyens de réaliser nos ambitions.

 

3DVF : Il y a aussi eu le rachat de Relight de the Bakery qui était un outil clé dans votre pipeline à l’époque. Comment avez-vous évolué depuis que le logiciel n’est plus commercialisé.

 

Olivier Pinol : Voici un très bon exemple de ce que le partenariat avec Septeo nous a permis d’accomplir.

Suite à la fermeture de la société the Bakery en 2013, nous avons saisi l’opportunité et acquis les sources de Relight. Notre investissement dans cet outil  dont nous sommes devenus propriétaire et que nous appelons aujourd’hui Lumière®, nous a permis de consolider notre pipeline aux départements Surfacing,  Ligthing et Rendering. 

D’autres pars L’intégration de Lumière®, nous a permis de rassurer nos partenaires sur le long terme et de renforcer la vision d’un studio Dwarf, indépendant, ambitieux avec un positionnement sur le plan international.

 

maelynn

 

 

3DVF : On imagine d’ailleurs que vos projets de courts-métrages Maelynn et Lune et le Loup ont permis d’avancer là-dessus ?

 

Olivier Pinol : Oui ces projets nous ont permis de poser les bases d’un socle technologique unique que nous avons ensuite développé et optimisé sur nos premières séries TV. Nous continuons bien entendu à améliorer Lumière® au quotidien et travaillons actuellement à l’ajout de nouvelles briques technologiques afin de préparer l’avenir et répondre aux challenges visuels de nos partenaires producteurs.

 

Maëlynn from Dwarf Animation Studio on Vimeo.

 

 

Lune et le Loup est un court métrage réalisé par Toma Leroux et Patrick Delage

 

3DVF : En 2014 vous avez réalisé votre premier gros projet publicitaire avec l’agence Publicis 133, le spot « Winter Tale » pour Cartier, réalisé par Eric «Bibo» Bergeron (à qui l’on doit notamment le long-métrage « Un monstre à Paris »). Comment s’est déroulée cette production ainsi que la collaboration avec le réalisateur ?

 

Olivier Pinol : Cette production était un très beau challenge pour Dwarf tant sur le plan technique qu’artistique et nous sommes fiers d’avoir su relever le défi. Cela a marqué une étape importante pour la reconnaissance du savoir-faire du studio.

 

Cartier Winter Tale from Dwarf Animation Studio on Vimeo.

 

Concernant le choix du réalisateur Eric Bergeron de nous confier ce projet ; cela a été sans aucun doute pour la philosophie de travail du studio Dwarf, très inspiré de mes expériences professionnelles dans les grands studios Américains. Il a aimé notre approche singulière pour un petit studio Français.

 

3DVF : Vous signez ensuite les hérissons avec l’agence Babel pour Réseau ferré de France. Quelles sont les contraintes d’une minisérie de ce type sur un format publicité ?

 

 

Olivier Pinol : La principale contrainte du format PUB est celle du timing car ce type de projet se déroule sur un délai très court et ne permet aucune marge d’erreur.

Le format minisérie nous a permis de nous initier à plus petite échelle à la série TV. C’est d’ailleurs avec ce projet que nous avons pu initier et étalonner notre pipeline pour les séries que nous produisons actuellement.

 

3DVF : Quel a été votre retour d’expérience à l’issue de ce projet ?

 

Olivier Pinol : Très favorable ! Ce projet nous a confortés dans notre choix d’orienter le studio vers l’industrie de la série TV car nous avons pu confronter nos outils et méthodes aux contraintes de la série et le résultat a été à la hauteur de nos attentes.

 

Zou

 

3DVF : En 2015 Dwarf Labs réalise deux séries, la saison 3 de Zou pour Disney Channel Kids et Pirata et Capitano pour France TV. Comment s’est passé le déroulement de ces projets ?

Olivier Pinol : Ces projets se sont déroulés sur deux ans avec en 2015 une phase de préparation tant technique qu’organisationnelle. Nous avons notamment recruté plus de 80 personnes, formé et organisé les équipes, mis en place le suivi de production et les équipes de support ainsi qu’effectué les derniers réglages du pipeline.

 

Pirata et Capitano

 

En 2016, nous avons produit l’intégralité des 51 épisodes de Zou et plus de 30 épisodes de Pirata et Capitano actuellement en fin de production.

 

3DVF : Par rapport à vos précédentes expériences, quelles sont les principales contraintes d’un format série TV de 52*11mn, notamment si on compare à une publicité ou un court-métrage ?

 

Olivier Pinol : Il faut tout revoir en plus grand ! Par exemple le volume de datas a été multiplié par 1000 par rapport au projet des hérissons dont nous parlions précédemment. Nous avons donc investis afin de dimensionner l’infrastructure à nos besoins.

Sur le plan humain, le défi est aussi de taille car si la pub est comparable à un sprint, la série elle est un vrai marathon ! L’important est de tenir les quotas et la qualité dans la durée en cohérence avec le budget, ce qui demande une grande rigueur et une organisation sans faille !

 

3DVF : Justement, comment aborde-t-on un projet de ce type côté équipe et pipeline pour tenir le planning et la qualité sur 572 minutes d’animation?

 

Olivier Pinol : Nous avons mis en place de nouvelles méthodes de suivi de production comme par exemple des rounds sur le plateau ainsi que des dailies quotidiennes et des reviews hebdomadaires pour permettre de valider régulièrement les travaux.

Pour faciliter et optimiser le travail des équipes, nous avons intégré de nouveaux outils comme Shotgun qui a été interfacé directement à notre pipeline pour permettre un suivi de l’avancement de production détaillé et instantané. Nous avons également mis en place un outil d’analytique maison nous permettant de suivre très finement nos dépenses sur les projets.

Sur le plan humain, nous avons recruté des cadres et des collaborateurs au support afin d’accompagner la croissance des équipes d’artistes. Nous avons également investit fortement au sein du département R&D.

 

Siége Septeo

 

3DVF : Avez-vous du suivre un cahier des charges et des recommandations précis ? Quel a été votre degré de liberté créative (visuelle et narrative) ?

 

Olivier Pinol : Cela dépend vraiment de chaque projet. Par exemple sur le projet ZOU, nous avons eu un cahier des charges très précis afin de respecter le style des saisons précédentes.

Pour le projet Pirata et Capitano, un produit original, nous avons bénéficié d’une liberté créative plus importante et développé l’univers de la série à partir des concepts 2D fournis par le producteur, Millimages.

 

3DVF : Quel bilan tirez-vous de cette expérience de série TV ?

 

Olivier Pinol : Très positive ! Déjà nous avons désormais la preuve que nos choix technologiques sont bien adaptés à ce type de projets et nous permettent de fournir un standard de qualité élevé en série TV. Ces deux séries nous ont aussi permis d’accompagner la croissance du studio et de gagner en compétence et en expérience afin d’aborder l’avenir avec sérénité.

 

3DVF : La première saison de Pirata et Capitano est un vrai succès, une saison 2 est-elle envisagée ?

 

Olivier Pinol : Nous avons abordé la discussion avec Millimages mais rien d’officiel pour le moment.

 

P&C_Trailer from Dwarf Animation Studio on Vimeo.

 

space
space
space
space
space
A Propos | Contact | Publicité
Copyright © 2000-2017 3DVF. Tous droits réservés. | Infogérance serveur | tracker
space