Google+
3DVF Network :
ico_magazine
Magazine
ico_boutique
Boutique
ico_cgjobs
Portail Emploi
ico_upload
Hébergement d'image
blogs
Blogs
ico_progiss
Progiss
ico_social
Social
Login Membre :
blogs
Login
?
Join
space
space

Accueil / Magazine / Interviews / Rencontre avec le studio Reepost

space

Rencontre avec le studio Reepost

Publié le 27 février 2017 par shadows44
space
Reepost


Le studio de post-production Reepost a récemment travaillé sur la série Missions, destinée à la chaîne OCS. Nous avons profité de cette actualité pour interviewer l'entreprise et revenir sur ses projets récents, son positionnement mais aussi ses outils.

Reepost nous a par ailleurs proposé un making-of vidéo du générique de la série Missions, que vous pourrez découvrir plus bas.

 

Showreel 2016 from Reepost on Vimeo.

 

 

3DVF : Pouvez-vous nous présenter Reepost et son histoire en quelques mots ?

Reepost : Reepost est un studio de post production vidéo basé dans le 9ème à Paris. Nous allons fêter nos 10 ans d’existence cette année. A l’origine la société a été formée par 3 « flamistes ». Aujourd’hui il ne reste plus qu’Adrien Lépineau comme dirigeant historique. Notre activité s’articule elle, autour de 4 grands pôles : La 2D, la 3D, l’étalonnage et le montage.

Quelle est la taille de la société ?

Nous sommes une dizaine de personnes en fixe, auxquelles il faut ajouter de nombreux intermittents qui passent d’une manière plus ou moins régulière dans nos locaux. En fonction des projets et de la charge de travail, nous pouvons par moment passer du simple au double assez régulièrement.

 

 

DEMO TYPO 2016 H264 from Reepost on Vimeo.

 

 

Quelles sont vos spécialités, et comment faites-vous pour séduire de nouveaux clients face à vos concurrents ?

Historiquement Reepost est une boîte de « flamistes » comme nous vous l’expliquions précédemment. Ce logiciel de VFX - 2D est un outil assez incroyable pour tout ce qui a trait à la retouche vidéo et aux VFX. De fil en aiguille, avec le succès qu’a connu la société, nous avons petit à petit monté d’autres pôles pour aujourd’hui être présents sur des projets en full 3D, ou alors proposer un télécinéma de grande qualité. Nous avons aussi notre propre monteur en interne qui gère de nombreux projets, allant du clip au long métrage, en passant par de la série et de la pub. La véritable spécificité de Reepost va cependant résider dans notre pôle 2D. Créé par des « flamistes » nous avons toujours eu de nombreuses ressources en interne sur le Flame et les VFX. Tous nos graphistes ont été formés sur ce logiciel directement par les créateurs de la société. Nous disposons d’un savoir-faire ultra qualitatif sur ce logiciel en interne.

Sur quels types de projets travaillez-vous ?

Initialement nous étions surtout concentrés sur de la pub. Le premier projet de Reepost a été le spot pour Guerlain réalisé par Jean Bocheux. Cela a ensuite orienté les projets qui ont suivis, amenant beaucoup de clips publicitaires notamment. Avec l’essor de la société nous avons ensuite été contactés pour travailler sur différents supports et différents formats. Nous continuons bien évidemment à faire énormément de pub, mais ces derniers temps nous avons aussi beaucoup de projets de séries qui sont tombés, c’est un univers que l’on ne connaissait pas vraiment, mais que l’on a appris à découvrir et à apprécier.

 

 

 

Reepost

 

Vous avez participé à la création de la série Missions, un projet de science-fiction qui sera diffusé sur OCS en juin. Comment êtes-vous arrivés sur le projet ?

Nous avons rencontré des personnes de chez Empreinte Digitale, le producteur Henri Debeurme pour ne pas le citer, ainsi que le réalisateur de la série Julien Lacombe. Le feeling est de suite passé et c’est comme ça que l’on s’est lancé dans l’aventure. Cela n’a pas été de tout repos, il y a eu des gros moments de rush, et de doutes mais on a su rester solidaires et le projet a abouti, tout a été livré dans les temps, et au final tout le monde a été ravi de cette aventure spatiale vers la planète rouge. On va d’ailleurs travailler à nouveau avec Empreinte Digitale sur d’autres projets de séries. Preuve s’il en était que le travail de nos équipes a été apprécié.

Vous avez entièrement réalisé le générique, qui met en scène traînées d’étoiles, astronaute en apesanteur, effets de particules. Comment avez-vous mis en place le parti pris graphique, et quelles ont été vos inspirations ?

C’est Olivier Zibret, l’un de nos « flamistes » en interne qui s’est occupé du générique dans son intégralité. Ce qui a été vraiment génial pour lui (mais aussi inquiétant au début) c’est que Julien Lacombe, le réalisateur, lui a laissé carte blanche pour créer ce générique et le réaliser dans son intégralité. La seule chose qui lui a été imposée est la musique, mais on l’a tous adorée, donc ce n’était pas vraiment une contrainte. Olivier est un passionné d’image et il a voulu réaliser un générique le plus graphique possible, un peu sur le modèle de ce qui se fait aux USA pour toutes les séries où l’on retrouve à chaque fois un vrai parti pris artistique. Le contexte de la série sur Mars l’a incité à utiliser des planètes et c’est notamment le orange de mars qui lui a donné l’envie de jouer sur les couleurs complémentaires, d’où le orange et le bleu. Olivier a pu s’exprimer librement, ses connaissances en réalisation et en compositing 2D ont fait le reste pour ce résultat assez bluffant. Il avait d’ailleurs fini deuxième du dernier concours OFOW (One Frame Of White) histoire de situer le niveau du garçon. Toujours est il que le rendu du générique a fait l’unanimité de suite, que ce soit chez Reepost ou chez Empreinte Digitale. On l’a d’ailleurs inscrit pour le prochain Flame Award en espérant bien remporter encore un petit trophée.

 

 

Générique MISSIONS from Reepost on Vimeo.

 

 

Pouvez-vous détailler l’aspect technique du générique ? Avez-vous rencontré des difficultés ? Comment les avez-vous résolues ?

Olivier est parti d’assets 3D qui avaient été faits à l’origine pour la série. La véritable contrainte était le peu de temps dont il disposait, et l’absence totale de direction artistique. Il a dû se lancer sans trop savoir où il allait au début, jusqu’à ce que petit à petit cela prenne forme dans son esprit puis sur l’écran.

Sa volonté initiale était de jouer sur les couleurs complémentaires comme on l’expliquait précédemment. Les trainées d’étoiles ensuite ce sont des sphères qui ont été déformées avec des displace et des atomize et qui ont ensuite été mixées avec différents effets du flame, notamment recursive. Il a passé pas mal de temps à faire de la recherche et à jouer avec des lut qui émulent des look de pellicules. Après on ne peut pas tout révéler sinon notre Panoramix maison va râler.

 

Making-of - Générique Missions from 3DVF on Vimeo.

space
space
space
space
space
A Propos | Contact | Publicité
Copyright © 2000-2017 3DVF. Tous droits réservés. | Infogérance serveur | tracker
space