Google+
3DVF Network :
ico_magazine
Magazine
ico_boutique
Boutique
ico_cgjobs
Portail Emploi
ico_upload
Hébergement d'image
ico_progiss
Progiss
Login
space
space

Accueil / Magazine / Didacticiels / Photogrammétrie : débuter avec Agisoft PhotoScan

space

Photogrammétrie : débuter avec Agisoft PhotoScan

Publié le 15 février 2017 par
space
PhotoScan

Calcul de la texture

Dans le menu "Traitements", choisissez "construire une texture". Laissez les deux premiers paramètres par défaut (mappage générique, fusion mosaïque).
Dans "Taille/nombre de texture", vous pouvez ajuster la largeur/hauteur de la texture en pixels. Le "x1" peut être modifié pour créer un atlas de textures et non un unique fichier.

Enfin, les deux derniers paramètres permettent d'ajuster automatiquement la couleur (utile en cas de fortes variations de luminosité entre les clichés, mais coûteux en ressources : désactivez par défaut) et de remplir les trous : laissez activé, lancez le calcul.



A noter : nous n'aborderons pas ce point en détail pour ce tutoriel, mais il est possible de désaciver les images de mauvaise qualité (par exemple, les photos floues) à ce stade pour améliorer la texture qui sera calculée.




 

PhotoScan

PhotoScan

 

Export

Une fois la texture calculée, un bouton permet d'afficher le modèle texturé.

Un autre bouton la pyramide avec des flèches bleues) permet d'activer le mode de rotation de l'objet : les commandes de rotation de la vue (cliquer-glisser avec le bouton gauche) ne font plus tourner les axes, mais l'objet 3D.

Vous pouvez alors, si besoin, orienter correctement le modèle selon les axes x,y,z. Avec le menu "Vue" puis "Vues prédéfinies", vous pourrez afficher des vues classiques (face, profil etc) qui faciliteront le travail d'orientation du modèle.



Enfin, le menu "fichier" vous permettra :
- avec "enregistrer", de sauvegarder le fichier de travail
- avec "exporter le modèle 3D", d'enregistrer le mesh dans différents formats. Des options seront proposées (grisées si non supportées par le format) : incorporer ou non les caméras, la texture, UDIM, etc.


Ci-dessous : entourés, les boutons "Pivoter l'objet" et celui permettant d'afficher l'objet texturé.
Plus bas, un export en OBJ.

 

PhotoScan

PhotoScan

 

Problèmes courants :

En suivant ce tutoriel ou lors de vos essais, vous rencontrerez sans doute deux problèmes classiques.

Tout d'abord, la présence d'artefacts : points flottants, "blobs" et autres formes créées dans le vide.
Ces problèmes sont le plus souvent liés au fait que vous n'avez pas utilisé de masque, ou mal masqué le fond et les totalement zones floues de l'objet.

Autre problème classique : une surface peu définie, cabossée.
Ce problème survient par exemple si le sujet est mal éclairé
(trop de bruit numérique), que la surface comporte trop peu de détails (statue de marbre blanc sans défaut).
Si le défaut n'est présent que sur une partie de l'objet, il s'agit sans doute d'une zone mal éclairée : plus de clichés (quitte à changer l'exposition) ou un trépied (pour baisser la sensibilité) aideront.
Si l'objet lui-même pose problème (peu de texture), l'idéal sera de pouvoir rajouter des marqueurs, de la texture (par des projections de peinture, par exemple). Evidemment, cela nécessite de pouvoir intervenir sur le sujet.
Une autre option sera, bien entendu, de retraiter l'objet en aval, sous ZBrush ou Meshlab par exemple (ce dernier, gratuit, dispose d'outils de suppression du bruit)

Ci-dessous : exemple de surface mal reconstruite, sous le menton de la statue, qui était dans l'ombre.

Pour aller plus loin

Le site officiel propose des tutoriels et un forum qui pourront vous aider.

N'hésitez pas également à poser vos questions dans le sujet de forum associé à ce dossier.

 

PhotoScan

 

space
space

Les derniers commentaires (7)

#1
Merci pour ce tutos :)
 
#2
On vient de me poser une question sur le matériel photo que j'emploie, voici donc quelques détails : - j'ai un Sony A7RII, mais j'ai longtemps travaillé avec un Canon 7D Mark I (la plupart de mes scans ont donc été faits sous Canon). - Pour les derniers scans mis en ligne ( https://sketchfab.com/shadows44/models ) l'objectif est un Sony SEL2870. Par le passé j'ai utilisé un peu de tout, de l'objectif standard Canon au 100mm macro en passant par le 70-200 f4. Je n'ai jamais fait d'essais au fisheye, par contre, mais en théorie c'est possible. Mon choix actuel est issu d'un compromis entre les divers usages que je fais de mon boîtier, qui me sert aussi pour la prise de vue classique (les photos de conférenciers du PIDS, par exemple, ont été prises au A7RII). J'ai opté pour le Sony à la fois pour la résolution et les performances en ISO élevés, vu que je travaille beaucoup avec peu de lumière, que ce soit pour le scan dans des musées ou sur les évènements couverts pour 3DVF. Les points à retenir pour le matériel photo, selon moi : - n'hésitez pas à fouiller dans les tests https://www.dxomark.com , qui donnent une idée du niveau de détail que l'on obtient avec tel ou tel objectif, et surtout, regardez l'uniformité : pour du scan, le piqué doit idéalement être assez élevé, mais aussi homogène... - les performances à pleine ouverture comptent peu, puisqu'en photogrammétrie on doit souvent baisser un peu pour avoir une bonne profondeur de champ. Ca tombe bien, des objectifs "moyens" à pleine ouverture et donc pas trop chers voient généralement leurs performances monter quand on passe à f4, f8. - En cas de manque de lumière, il faudra souvent trouver un équilibre entre ISO élevés et profondeur de champ. Selon le boîtier, le curseur se déplacera, par exemple avec le 7D, je savais que grimper à 6400 ISO équivalait à la roulette russe : résultat médiocres ou inutilisables. - Bref : expérimentez, et si la lumière manque, utilisez si possible un trépied, et/ou rajoutez de la lumière, par exemple avec des panneaux LED ou des flashes et une "tente photo", en veillant à avoir un éclairage homogène. Si vous avez des questions générales ou pour une situation précise, n'hésitez pas. :)
 
#3
est ce que des personnes on testé si un setup de prise de vue "cross polarised" permet d'augmenter la propretés des shoot et l'obtention de meilleurs détails lors de la reconstruction
 
#4
J'avais commencé à faire qqes essais mais je manque encore d'expérience sur le sujet. Par contre, j'étais tombé sur cette boutique pour acheter du matériel : http://polarization.com/polarshop/ Ils vendent du film polarisant linéaire au pied (43cm de large, longueur par multiple de 30cm) : pas cher du tout, même si le matériau n'est pas parfait (c'est en rouleau donc pas plat et pas très pratique lors de la découpe). Ils proposent aussi des plaques rigides : je n'ai pas testé donc je ne sais pas si ça se découpe facilement.
 
#5
Bonjour, Merci pour ce tuto très facile à suivre. Y-a t-il des solutions Open Source gratuites qui permettent de réaliser une partie ou l'ensemble des opérations réalisées par Photoscan (alignement, nuage, maillage, texture, export) ? J'avais un peu regardé Photoscan, Recap360, Memento, Pix4D Mapper à une époque, mais je ne sais pas si on trouve de nouveau logiciels depuis. Par avance, merci.
 
#6
@benicourt : oui, il y a des alternatives, notamment en utilisant VisualSFM. Un tutoriel sur le sujet : http://www.3dvf.com/actualite-18739-un-workflow-gratuit-photogramm-eacute;trie-avec-visualsfm-et-meshlab.html On peut le trouver ici : http://ccwu.me/vsfm/ (j'ai l'impression qu'il n'est gratuit qu'en usage non commercial) Autre outil très utile, Meshlab : http://www.meshlab.net qui a de bons outils de traitement/nettoyage/decimation pour les nuages de points et meshes lourds. J'ai aussi trouvé Regard3D mais les résultats donnés en exemple sont peu encourageants. http://www.regard3d.org/index.php D'autres pistes à fouiller mais que je ne connais pas : ArcheOS, une distribution Linux orientée archéologie avec des outils de photogrammétrie préinstallés (l'intérêt sera d'avoir tout de prêt directement), CloudCompare http://www.danielgm.net/cc/ . Dans les solutions payantes, outre ce que tu as évoqué il y a aussi RealityCapture. Dans le temps, Acute3D faisait des produits abordables dont un gratuit (on en avait parlé en 2014), mais suite au rachat par Bentley ils ont été torpillés et seules les versions haut de gamme sont restées.
 
#7
Merci bcp pour toutes ces explications, je vais aller étudier chaque point avec attention. Un grand merci ! :)
 
space
space
space
space
space
A Propos | Contact | Publicité
Copyright © 2000-2018 3DVF. Tous droits réservés. | Infogérance serveur | tracker
space