Google+
3DVF Network :
ico_magazine
Magazine
ico_boutique
Boutique
ico_cgjobs
Portail Emploi
ico_upload
Hébergement d'image
blogs
Blogs
ico_progiss
Progiss
ico_social
Social
Login
space
space

Accueil / Magazine / Interviews / KNIGHTWORKS : projets pour la Chine et longs-métrages

space

KNIGHTWORKS : projets pour la Chine et longs-métrages

Publié le 08 mars 2016 par shadows44
space
Knightworks

Nous avions déjà eu l'occasion d'interviewer le studio parisien KNIGHTWORKS en 2013 ; nous vous avions alors proposé une présentation globale de la société.


Depuis, KNIGHTWORKS a beaucoup évolué, et est notamment parti à la conquête du marché chinois, avec plusieurs projets publicitaires.

Il nous a donc semblé intéressant de vous proposer une nouvelle interview en leur compagnie, à la fois pour revenir sur ces projets et pour évoquer les spécificités du marché chinois : avantages, contraintes, méthodes de travail.

Cet article nous permettra aussi d'évoquer les ambitions futures de la société, qui s'intéresse au long-métrage d'animation et a d'ailleurs lancé une campagne de financement participatif en ce sens.

 

Nongfu Spring High-End Mineral Waters from KNIGHTWORKS on Vimeo.

 


3DVF : Revenons tout d'abord sur le projet Nongfu Spring, une campagne pour de l'eau minérale haut de gamme chinoise. Peux-tu nous présenter ce projet ?


Umaru Embalo, Co-Fondateur & Directeur de création / KNIGHTWORKS : Il s’agit d’un film full CG pour présenter la bouteille de cette eau minéral, une bouteille en verre sérigraphié.  
Le principal défi de ce projet a été l’indécision du client qui voulut changer l’ambiance, les décors, puis la bouteille elle même… Initialement, le client souhaitait un fond cyclo, très simple, puis finalement  un environnement plus "nature", avec des espaces naturels, des plantes. Il a même été question pendant un moment de livrer une version dans laquelle les dessins sur les bouteilles étaient animés, mais le client a finalement écarté cette option.
Les nombreuses versions de travail issues des ces changements à répétition, furent toutes à livrer dans des délais très court, ce qui n’a pas facilité le travail.



Comment avez-vous décroché le projet ?



J'avais pu rencontrer le dirigeant de l'agence qui nous a amené ce projet, lors d'un déplacement à Shanghai. C'est quelqu'un de talentueux qui a d'ailleurs réalisé son propre long-métrage d'animation.

Il porte de l'intérêt pour les talents français, et comme il manquait de temps pour gérer lui-même ce projet, il nous a donné notre chance.
Et il m'a contacté... Deux jours avant Noël !

Knightworks

 

Vu le timing assez serré, avez-vous utilisé quelques astuces pour limiter les temps de rendu ?

Oui, c'est un aspect que l'on travaille toujours. Le projet a été rendu sous V-Ray. Le compositing a été fait sous Nuke et After Effects, selon les préférences des artistes.
Globalement, on a travaillé avec plusieurs petits kits et des curseurs pour pouvoir tout ajuster : nous nous étions organisés  pour pouvoir effectuer n'importe quelle modification.
Nous avions donc d'un côté, une base de rendus avec de jolis reflets spéculaires et des panels lights bien calées, de façon à bien mettre en valeur le produit et, nous avions également rendu séparément la bouteille avec l'environnement et tout ce qui est réfraction/réflexion du décor.
Enfin, troisième élément, les gravures sur les bouteilles avaient un rendu scanline très simple : le relief, le bump était géré au compositing.

L'intérêt, était donc de pouvoir tout modifier : la profondeur de la gravure, un changement de décor, le passage d'un symbole à un autre sur la bouteille...
Pour les décors, nous avons utilisé beaucoup de matte painting, par exemple pour la montagne du début du spot : il s'agissait de reproduire fidèlement le vrai site de la source. Nous l'avons reconstitué à partir d'éléments de montagne, faute d'avoir pu obtenir une photo haute définition du lieu.
Pour l'effet de bouteille qui gèle, on a juste fait un rendu avec texture de frost sous V-Ray, avec un simple bump sans displace, et l'animation a été gérée au compo avec un masque animé.

Nous avons aussi utilisé quelques systèmes de particules pour la neige et le gaz dans la bouteille. Ce n'est pas réaliste puisque la bouteille est fermée, mais en Chine comme en France, le client souhaite souvent quelque chose de physiquement non réaliste !
Pour les caustiques, nous avons utilisé une photo de caustique, et tout fait au compo, là encore pour limiter les temps de calcul. Idem pour la profondeur de champ, ça a été géré au compositing.

Knightworks

 

Quel bilan gardes-tu de ce projet ?

Globalement, ce projet n'était pas complexe, mais il a juste été délicat à gérer, car il est arrivé en pleines fêtes de fin d'année ici, et qu'il y a eu tous ces changements. Il nous fallait donc régulièrement ré-estimer le travail restant à faire et négocier avec le client qui heureusement était conscient du problème et plutôt conciliant

Au final, tout s'est plutôt bien passé, dans le calme et sans réel stress. Il y a par contre eu une certaine lassitude chez les graphistes : le projet qui devait durer 10 jours environ, s'est finalement étalé sur deux mois, et les modifications à répétition peuvent être usantes.

C’est un projet qui nous a permis de développer notre notoriété en Chine.

 

Knightworks
space
space
space
space
space
A Propos | Contact | Publicité
Copyright © 2000-2018 3DVF. Tous droits réservés. | Infogérance serveur | tracker
space