Google+
3DVF Network :
ico_magazine
Magazine
ico_boutique
Boutique
ico_cgjobs
Portail Emploi
ico_upload
Hébergement d'image
ico_progiss
Progiss
Login
space
space

Accueil / Magazine / Interviews / Rencontre avec Simon Bau

space

Rencontre avec Simon Bau

Publié le 20 juillet 2015 par shadows44
space
Simon BAU

L'an passé, Simon BAU alias Simbak avait remporté notre Défi Lego 3DVF avec une étonnante réalisation qui a fait le tour de la toile depuis, en se retrouvant citée et mise en avant chez de nombreux confrères internationnaux.

Nous vous proposons aujourd'hui de revenir sur cet artiste, actuellement en poste chez TAT Production. L'occasion d'évoquer son parcours, mais aussi ses projets actuels.

 


Simon BAU

3DVF : Simon, pour commencer, peux-tu nous en dire plus sur ton parcours ?


Simon Bau : Hello ! Je m’appelle Simon BAU, je suis actuellement mid opérateur compositing chez TAT Studio mais je suis aussi un jeune réalisateur.


J’ai eu très tôt une relation privilégiée avec les arts visuels. A vrai dire, depuis la 6eme je savais que je voudrais en faire mon métier. J’ai donc opté pour le cursus des arts appliqués dès ma seconde afin d’obtenir un bac STI AA. Je me suis ensuite orienté vers la communication visuelle, le graphisme étant la voie la plus naturelle à l’époque pour moi. Finalement, même si j’ai obtenu mon BTS, je savais que ce n’était pas réellement une passion.


Ce qui me bottait à l'époque, c'était de raconter des histoires et de les mettre en image. Mais l’animation 2D n’était pas une option privilégiée pour moi, j’ai toujours eu certaines lacunes en dessin même si j’aime ça. J’ai appris à ce moment là l’existence de l’ESMA à Montpellier et sa formation 3D. Au premier coup d’oeil j’ai su que j’avais trouvé ma voie. Après avoir convaincu mes parents, qui m’ont toujours soutenu, j’y suis entré.
Après deux difficiles mais géniales années j’ai pu entrer en troisième année.

Cette année, pour tous étudiant 3D à l’ESMA, c’est le saint Graal. Elle est uniquement dédiée à la création d’un court métrage en groupe. C’est avec quatre amis que nous avons réalisé et crée le court métrage CUPIDON qui a rapidement eu un succès fou sur internet.

Après quelques mois de repos mérités, je suis entré directement en tant que mid operateur compositing chez TAT (Toulouse) sur la série les As de la Jungle. J’y suis toujours aujourd'hui.

Simon Bau

 

 

Simon BAU

 

3DVF : Qomment s'est déroulée ta rencontre avec l'image numérique ?

Simon Bau : Difficile à dire. J’ai toujours aimé regarder des dessins animés et j’avoue que j’étais assez jeune lorsque Toy's story est sorti… Même si ce film m’a marqué, je n’étais pas conscient de la révolution qu’il allait engendrer… Je crois que c’est au lycée que j’ai pris doucement conscience des possibilités de cet art. C’est aussi à ce moment là que j’ai découvert Photoshop !

Depuis, j’avoue être plus à l’aise avec les outils numériques que le papier et le crayon, même si je les utilise encore beaucoup !
Puis évidemment à l’ESMA, lorsqu’il a fallu modéliser ma première fourchette ! Ce qu’il y a de formidable dans la 3D c’est qu’il ne faut pas juste avoir un sens artistique mais aussi un esprit de technicien. Cela fusionne deux mondes qui pourraient s’opposer et je trouve ça merveilleux.

Je dois avoir sur un vieux disque dur ma première image en 3D: il fallait réaliser une théière et ses tasses. Quand je pense au chemin que j’ai pu faire depuis !

 

Simon BAU
Simon BAU

 

3DVF : Pour en venir à aujourd'hui, peux-tu nous parler de tes dernières expériences ?

Simon Bau : Je suis donc toujours dans le département compositing de TAT, sur la  saison 2 des As de la Jungle. J’ai vraiment eu beaucoup de plaisir à bosser sur la saison 1. Chaque episode (52 x 11 minutes) donnait son lot de challenge, et dispose d'une ambiance qui lui est propre. C’était donc plutôt agréable de travailler sur ce projet. La saison 2 suit cet dynamique. TAT est une boîte certes jeune, mais tous ici nous voulons donner le meilleur de nous même.

 

 

 

Ce qui donne une série pour enfant avec un rendu proche de ce que peut proposer le cinéma (Lights et rendu réaliste, fur, fx 3D…). Et ça n’a pas échappé au milieu professionnel, car cette année, TAT a reçu l’Emmy Kids Award !

En parallèle à tout ça j’aime travailler sur des projets personnels qui me tiennent à coeur.


J’ai dans mes tiroirs quelques travaux en cours sur lesquels je porte la casquette de réalisateur. Je vous donnerai plus d’informations le moment venu !


Simon BAU

Simon BAU
space
space

Les derniers commentaires (0)

Soyez le premier à déposer un commentaire.
space
space
space
space
space
A Propos | Contact | Publicité
Copyright © 2000-2018 3DVF. Tous droits réservés. | Infogérance serveur | tracker
space