Google+
3DVF Network :
ico_magazine
Magazine
ico_boutique
Boutique
ico_cgjobs
Portail Emploi
ico_upload
Hébergement d'image
blogs
Blogs
ico_progiss
Progiss
ico_social
Social
Login
space
space
space

Cars

Publié le 10 février 2009 par lieo
space








Flash Mc Queen
Flash Mc Queen est un champion de la course automobile, un jeune bolide qui en veut.
Il en a sous le pied et il est bien parti pour devenir la plus jeune voiture à avoir jamais remporté la célèbre Piston Cup. Son seul objectif ? Gagner, et avoir les avantages qui vont avec : la gloire, l’argent, les admiratrices… Il en rêve depuis toujours. Pourtant, lorsque Mc Queen se retrouve par hasard dans la petite ville perdue de Radiator Springs, il va faire des rencontres qui le pousseront à reconsidérer sa route…





Sally
Cette magnifique Porsche® 911 modèle 2002 venue de Californie s’est lassée de la vie à 200 à l’heure de la Côte Ouest et a pris un nouveau départ dans la petite ville de Radiator Springs. Pour elle, ça ne fait aucun doute : un jour, Radiator Springs figurera à nouveau sur les cartes routières. Sally est aussi la propriétaire du Cozy Cone Motel, à qui elle a su rendre toute sa beauté passée, du temps de la Route 66.
Mc Queen ne comprend pas le dévouement de Sally envers Radiator Springs et ses habitants, jusqu’à ce qu’elle l’aide à saisir qu’il existe des choses plus importantes que les trophées et la gloire…



Doc Hudson
Doc Hudson est une Hudson Hornet TM de 1951. Sous sa carrosserie de brave médecin mécanicien de campagne se cache un mystérieux passé. Figure bien connue de la petite ville de Radiator Springs, il dirige la clinique locale et est aussi juge de paix.
Il parle peu, mais il est respecté et admiré par les autres véhicules de la ville parce qu’il veille sur leur santé et qu’il a l’art de guérir les petites éraflures. Il n’est pas impressionné par l’attitude arrogante de Flash Mc Queen. Celui-ci considère Doc Hudson comme un vieux tacot, mais sous ses dehors pépères, il dissimule le passé d’un champion...





Chick Hicks
Chick Hicks est un vétéran des circuits. Compétiteur impitoyable, il en a éraflé plus d’un en fonçant vers la ligne d’arrivée…
Pourtant, malgré sa soif de gagner, il est toujours resté sur la deuxième marche du podium, à un tour de roues derrière le champion du monde, le King. Eternel second, aigri par ses défaites, Chick Hicks vit dans l’ombre du King depuis des années, mais il est prêt à passer devant. Convaincu que son temps est venu, il garde les phares sur son objectif : remporter la Piston Cup et gagner ainsi le meilleur sponsor, le légendaire Dinoco. Chick est couvert de marques de sponsors du pare-chocs avant au coffre, mais Dinoco est celui auquel il aspire le plus. Le seul obstacle sur sa route, c’est Flash Mc Queen, le jeune bolide qui menace de détruire tous ses rêves…





Martin
Cette bonne vieille dépanneuse au grand coeur est unique à Radiator Springs.
Bien qu’un peu rouillé, ce petit camion a le câble de remorquage le plus rapide de toute la région, et il est toujours le premier à tendre un crochet secourable.
Martin voit les choses du bon côté, même les pires. C’est le type le plus sympa et le plus loyal de toute la ville, et le premier à devenir l’ami de Mc Queen. Martin se fiche pas mal des défauts du petit bolide : il ne voit en lui qu’un nouvel ami…





Fillmore
Cette camionnette Volkswagen de 1960 est le hippie de Radiator Springs. Au sein d’une nature préservée il distille lui-même
son propre gazole biologique. Les visiteurs peuvent goûter à ses mélanges spéciaux dans son salon de dégustation à la mode baba cool.





Luigi et Guido
Luigi est propriétaire du magasin de pneus local. Son inépuisable enthousiasme est comme un bon coup de polish au coeur de tous ceux qui franchissent sa porte. Luigi et son assistant, Guido, un petit chariot élévateur sont toujours en train de se chamailler en italien…


 





John Lasseter - Réalisateur et scénariste
John Lasseter a marqué l’histoire du cinéma en 1995 en signant la réalisation du premier long métrage d’animation entièrement réalisé en images de synthèse, Toy Story, pour lequel il a reçu un Oscar spécial. Le film a été nommé à l’Oscar du meilleur scénario original - c’était la première fois qu’un film d’animation était nommé pour son scénario. John Lasseter a obtenu de nouveaux succès en tant que réalisateur de 1001 Pattes en 1998, avec Andrew Stanton, puis de Toy Story 2 en 1999. Il a par la suite été le producteur exécutif de Monstres & Cie de Pete Docter, Lee Unkrich et David Silverman, film de 2001 nommé à l’Oscar, avant de devenir celui du Monde de Nemo, réalisé par Andrew Stanton et Lee Unkrich puis des Indestructibles de Brad Bird.




Randy Newman et John Lasseter



Ce cinéaste aux multiples talents a commencé à expérimenter l’animation sur ordinateur au début des années 80 durant ses cinq années d’animateur chez Disney. Il fait partie des Pixar Animation Studios depuis 1984 et continue à exercer ses fonctions de vice-président exécutif de la création. Au sein de Pixar, John Lasseter a écrit et réalisé plusieurs courts métrages et publicités pour la télévision à base d’images de synthèse. Les plus connus sont “Luxo Jr.”, qui a été nommé à l’Oscar en 1986, “Red’s Dream” en 1987, “Tin Toy”, qui a remporté l’Oscar du meilleur court métrage d’animation en 1989, et “Knick Knack” en 1989. Parmi ses autres créations figurent aussi la conception et l’animation du spectaculaire chevalier de vitrail du film Le Secret de la Pyramide, produit par Steven Spielberg et réalisé par Barry Levinson en 1985.
John Lasseter est né à Hollywood et a grandi à Whittier, en Californie. De sa mère, professeur de dessin, il tient sa passion du dessin et de l’animation. Il est encore au lycée lorsqu’il écrit aux studios Disney pour demander un stage. C’est à cette époque que les studios Disney mettent en place un programme d’animation à CalArts, un centre de formation destiné à l’étude de l’art, du dessin et de la photographie. John Lasseter est le second étudiant à être admis à suivre le programme. Il y étudie pendant quatre ans, et les deux films d’animation qu’il réalise, “Lady and the Lamp” et “Nitemare”, obtiennent chacun un Oscar du film d’animation d’étudiants en 1979 et 1980. Durant ses vacances d’été, pendant ces quatre années, il est stagiaire aux studios Disney, ce qui le mènera à être engagé au département longs métrages d’animation dès son diplôme obtenu, en 1979.




John Ratzenberger et John Lasseter



Pendant cinq ans, au sein de Disney, John Lasseter participe à l’animation de films comme Rox et Rouky d’Art Stevens, Ted Berman et Richard Rich ou Le Noel de Mickey de Bunny Mattinson. Tron, l’ambitieux et novateur film des studios réalisé par Steven Lisberger combinant images réelles et animation par ordinateur, est pour lui un véritable déclic : Lasseter commence à travailler sur son propre projet, avec Glen Keane, animateur comme lui. Ils signent un film de 30 secondes intitulé “Where the Wild Things Are”, inspiré d’un livre de Maurice Sendak, qui démontre avec succès comment des personnages animés selon des techniques traditionnelles peuvent être combinés avec des mouvements de caméra et des décors programmés par ordinateur.

En 1983, sur l’invitation d’Ed Catmull, le fondateur de Pixar, John Lasseter visite l’unité d’imagerie numérique de Lucasfilm. Il y trouve la confirmation de ses idées et y découvre l’immense potentiel qu’offre la technologie numérique dans le domaine de l’animation. Il quitte Disney en 1984 et entre chez Lucasfilm... pour un mois seulement. L’engagement d’un mois se transforme rapidement en six mois, et Lasseter devient l’un des piliers de la création de ce qui deviendra Pixar. Il imagine une remarquable histoire dont les héroïnes seraient... deux lampes de bureau. “Luxo Jr.”, révolution dans le domaine de l’animation par ordinateur et premier d’une longue série de succès, était né.
Parmi ses multiples distinctions, John Lasseter a été honoré en 2004 par l’Art Directors Guild pour son exceptionnelle contribution à l’imagerie cinématographique. Il a reçu la même année un diplôme honorifique de l’American Film Institute. En février 2006, il a reçu un prix spécial de la Visual Effets Society, le Georges Méliès Award for Pioneering and Artistic Excellence. John Lasseter vit en Californie du Nord avec sa femme Nancy et leurs cinq fils.





Darla K. Anderson - Productrice
Darla Anderson a produit son premier long métrage d’animation avec le film Disney/Pixar de 1998, 1001 Pattes.
Elle a ensuite produit le film de 2001 Monstres& Cie. Elle est entrée chez Pixar en 1992 comme productrice exécutive des départements publicité et courts métrages.
Née à Glendale, en Californie, elle y a passé sa jeunesse. Diplômée de la San Diego State University en design environnemental, elle s’est d’abord installée à Phoenix pour se concentrer sur la peinture et d’autres domaines artistiques. Au milieu des années 80, elle est revenue dans la région de San Diego pour y entamer une carrière dans la production de petits films, séries télévisées, spots publicitaires et films institutionnels. En 1987, elle est entrée aux Angel Studios, petite société novatrice de Carlsbad, en Californie, où elle a assuré pendant trois ans la production exécutive de films publicitaires et a commencé à travailler avec l’informatique et l’animation 3-D.
Elle est ensuite revenue à San Francisco pour se faire embaucher chez Pixar comme productrice exécutive.



space
space
space
space
space
A Propos | Contact | Publicité
Copyright © 2000-2018 3DVF. Tous droits réservés. | Infogérance serveur | tracker
space