Google+
3DVF Network :
ico_magazine
Magazine
ico_boutique
Boutique
ico_cgjobs
Portail Emploi
ico_upload
Hébergement d'image
ico_progiss
Progiss
Login
space
space

Accueil / Magazine / Interviews / Les grands artistes Zbrush : François Rimasson

space

Les grands artistes Zbrush : François Rimasson

Publié le 09 décembre 2004 par lieo
space

 

 

Pixologic : François, peut tu nous parler un peu de toi ?


François Rimasson : Je suis un artiste 3d, je vis désormais à Paris, et je travaille principalement sur des personnages et des créatures pour des films, des jeux vidéo et quelques pubs.

J’ai commencé il y a maintenant 11 ans par travailler sur quelques jeux vidéo 2d, avant de découvrir la 3d. La 3d était un domaine qui se rapprochait beaucoup plus de ce qui m’intéressait et qui permettait de créer de véritables univers, et de raconter des histoires. Je me suis spécialisé peu à peu, attiré par l’anatomie, et toutes les émotions que pouvait transmettre un personnage, même virtuel.


rimasson_oldman.jpg

Pixologic : Comment as-tu découvert ZBrush?


François Rimasson : J’ai découvert Zbrush en 2000. A cette époque, le logiciel était beaucoup moins évolué que maintenant, que ce soit au niveau des outils pour sculpter un modèle 3d, ou bien du nombre de polygones qu’il pouvait gérer.
Il était déjà rapide, intéressant, et avait un bon potentiel. Mais il ne m’a pas intéressé plus que ça, d’autant plus qu’il ne pouvait pas me servir

professionnellement, dans mon travail de tous les jours.

En Octobre 2003, j’ai pu tester la version Bêta de ZBrush 2. Depuis quelques mois, j’avais pu voir des images réalisées par Dave Cardwell qui travaille chez Weta, et même si les nouvelles fonctions du logiciel restaient encore confidentielles, je me rendais compte de l’innovation technologique qui avait eu lieu depuis 2001, et des fantastiques possibilités pour un infographiste comme moi.

J’ai pu donc commencer à travailler avec cette version béta sur deux films : RRRrrrr (Duboi) et Renaissance (Attitude Studio), suggérer de nouvelles fonctions et voir l’évolution de Zbrush au fil des mois.



Pixologic : Pourquoi utilises-tu maintenant ZBrush et que t'apporte t'il dans ta manière de travailler ?

François Rimasson : Zbrush a totalement changé ma façon de créer un modèle 3d. Elle est beaucoup plus naturelle, beaucoup plus rapide, et ressemble désormais énormément à la façon dont un sculpteur pourrait travailler.


rimasson_klaus.jpg rimasson_RRRrrrrr.jpg



Zbrush a permis par exemple, pour un projet sur lequel j’ai travaillé, de créer de nombreux personnages très différents les uns des autres, qui utilisaient tous le même modèle 3d de base, ce qui permettait un énorme gain de temps.
Chaque modèle était ensuite sculpté dans ZBrush afin de rajouter très rapidement de nombreux détails : des rides, des plis qui auraient du être crées en modélisation si nous avions utilisés une méthode de travail classique. Pour finir, des Displacement maps étaient extraites de chaque modèle et appliquées au moment du rendu.


Pixologic : Quelle est ta nouvelle fonction préférée dans ZBrush?


François Rimasson : La principale nouveauté de Zbrush 2 a été sans aucun doute la possibilité de prendre un modèle Low-rez, de le subdiviser pour atteindre plusieurs millions de polygones, de le sculpter en temps réel, et d’en extraire une map de displacement.

A coté de cela, il y a eu beaucoup de nouvelles fonctions comme la possibilité d’utiliser Projection Master pour sculpter un modèle, ou bien encore la fonction de Reconstruct Mesh. Il faudrait presque que je cite toutes les nouveautés de cette version !



Pixologic : Recommanderais-tu ZBrush à un autre artiste, et pouquoi ?


François Rimasson : Oui, pour créer des modèles organiques, il permet de travailler différemment de tous les autres softs de 3d existants.
Pour un infographiste, il peut parfaitement s’intégrer dans le pipeline de production d’un film, et être complémentaire d’un logiciel comme Maya par exemple.

Pour un artiste traditionnel, c’est le logiciel qui se rapproche le plus de la sculpture traditionnelle : grâce aux Z-Spheres il est possible de créer une forme de base très simplement, qui peut être détaillée, modelée et travaillée ensuite. Sa prise en main est aussi ludique que facile.

Dans tous les cas, c’est le seul logiciel qui permette de sculpter un modèle 3d avec autant de souplesse et de rapidité. C’est également le seul qui permet de détailler avec autant de finesse un modèle. Il est également très facile et rapide de créer des scènes avec, des illustrations qui mélangent la 2d et la 3d de façon très souple.

C’est également l’un des rares logiciel très simple techniquement, facile à apprendre, et qui permet de se concentrer sur l’aspect artistique des modèles ou des images que l’on crée.




Pixologic : Penses-tu utiliser ZBrush dans tes futurs projets ?


François Rimasson : Oui, bien sur. Je l’utiliserai à chaque fois que j’aurai des modèles détaillés à créer pour des films ou des jeux, et je compte également l’utiliser de plus en plus pour créer des illustrations.



Pour en savoir plus sur Francois Rimasson, visitez son site internet : http://perso.wanadoo.fr/rimasson/



Interview réalisé par Pixologic - http://www.pixologic.com/
Pour toutes questions techniques ou commerciales concernant ZBrush,
n'hésitez pas à nous contacter par mail ou par téléphone : 04.67.45.55.49


space
space

Les derniers commentaires (0)

Soyez le premier à déposer un commentaire.
space
space
space
space
space
A Propos | Contact | Publicité
Copyright © 2000-2018 3DVF. Tous droits réservés. | Infogérance serveur | tracker
space