Google+
3DVF Network :
ico_magazine
Magazine
ico_boutique
Boutique
ico_cgjobs
Portail Emploi
ico_upload
Hébergement d'image
ico_progiss
Progiss
Login
space
space

Accueil / Magazine / Actualité Quotidienne / Industrie et sociétés / Annecy 2019 : la soirée d'ouverture brièvement interrompue par des gilets jaunes et intermittents

 

Annecy 2019 : la soirée d'ouverture brièvement interrompue par des gilets jaunes et intermittents

Publiée le 18 juin 2019 par shadows44 (1996 lectures)
space

GJ
Crédit photo : page Facebook "Gilets jaunes intermittent·e·s chômeur·e·s précaires"

La cérémonie d'ouverture du Festival d'Annecy, le 10 juin, a été marquée par une brève intervention politique. En effet, en amont de la projection de Playmobil, le Film, un petit groupe de Gilets Jaunes (dont des intermittentes et intermittents venant du milieu de l'animation) est entré dans la salle et est monté sur scène, prenant de court l'organisation.

Le délégué artistique du festival, Marcel Jean, a alors confié son micro aux manifestants. Au cours d'une intervention de quelques minutes, visible plus bas ou sur Facebook, le groupe a tout d'abord lu un communiqué évoquant la politique gouvernementale d'une manière générale, mais aussi certains points directement liés à l'animation. Voici le communiqué qu'ils ont diffusé, qui se rapproche (pour l'essentiel) des propos prononcés sur scène :

COMMUNIQUÉ GILETS JAUNES INTERVENTION FESTIVAL D'ANNECY
Mesdames, Messieurs,

Ca va être un peu dur à suivre pour les non francophones, mais on a des choses importantes à vous dire.

Comme beaucoup dans la salle, nous sommes intermittents, chômeurs, précaires et de fait, non portons le Gilet jaune ! Nous sommes profondément révoltés contre la politique du gouvernement Macron. Nous voulons une vraie justice sociale, fiscale, climatique et une démocratie plus directe.

Quel rapport avec le Festival vous allez me dire ? Le gouvernement Macron va couper drastiquement dans le budget de l'Assurance chômage, qui permet à toute l'industrie de l'animation en France de fonctionner. Quatre milliards d'économies : ça sera le premier poste d'économie du gouvernement pour l'année 2020, ce qui représente jusqu'à 1444€ d'économies par chômeur par an. La principale modification évoquée par le Ministère du Travail, c'est de presque doubler le nombre d'heures travaillées avant de pouvoir ouvrir ses droits à l'Assurance chômage.
Et tout ça, ils veulent le faire passer par décret, c'est à dire sans passer par un vote à l'Assemblée nationale. Et cet été, c'est-à-dire lors des grandes vacances. On attend leurs annonces plus précises ce lundi 17 juin !

Le CNC est aussi dans leur collimateur. La République en marche trouve que le cinéma français n'est pas assez rentable. Qu'on produit trop de films ! On espère que vous penserez à ça quand vous verrez toute la richesse et la diversité des films français lors de ce festival ! Et on compte pas les laisser tomber sans lutter !

Mais il n'y a pas que l'animation dans la vie. Annecy c'est aussi une ville, avec des gens qui y vivent et qui sont présents ce soir pour vous parler de leurs luttes.

A la suite de cette intervention et comme l'indique la dernière ligne, des Gilets Jaunes locaux ont brièvement évoqué des revendications plus généralistes. Pour finir, le groupe a quitté la salle. Au total, la prise de parole a duré moins de 5 minutes.



Plus tard dans la semaine, la présence des gilets jaunes était à nouveau visible : un stand a temporairement été installé face à Bonlieu et donc face au coeur du Festival, accompagné de petits panneaux parodiant la licence Playmobil sous l'oeil, justement, d'un Playmobil géant installé pour promouvoir le film d'animation. Des tracts étaient également distribués.

Gilets jaunes

Ce n'est pas la première fois que le Festival fait l'objet de coups d'éclat politiques. On se souviendra par exemple, en 2016 et alors qu'une visite du président de l'époque, François Hollande, était annoncée, qu'une manifestation contre la loi El Khomri (dite "loi travail") avait été organisée près de l'Impérial Palace, qui héberge le MIFA.

Manifestation
Manifestation devant l'Impérial, durant le Festival d'Annecy 2016.
Ci-dessous : la manifestation à Bonlieu, la même année.
Manifestation

La même année, une manifestation avait été organisée à Bonlieu. Plusieurs entités telles que l'AECA et le collectif Velma protestaient entre autre contre le fameux échelon junior du projet de nouvelle convention collective du secteur de l'animation.
Le vendredi de la même édition, une assemblée générale avait même été organisée, près de Bonlieu. Nous avions détaillé son contenu dans un article dédié.

AG
L'assemblée générale, lors du Festival d'Annecy 2016

On le voit, le Festival d'Annecy fait en quelque sorte figure de baromètre du secteur de l'animation en France : logique pour un évènement qui rassemble l'ensemble de l'industrie chaque année. Entre la présence d'organisations fédérant les intermittents, le coup de projecteur médiatique annuel sur le festival et, bien souvent, la présence d'élus, on voit d'ailleurs mal comment il pourrait en être autrement.

Reste désormais à voir comment l'organisation gèrera la question dans les années à venir. Renforcer la sécurité pour bloquer toute intervention, statut quo sont évidemment deux options possibles. On pourrait aussi imaginer une certaine formalisation, dans la lignée de la journée du Women In Animation World Summit qui est devenu un temps fort du festival : après tout, les questions d'intermittence, du monde du travail ou même la comparaison entre les situations de différents pays pourraient faire l'objet de conférences et tables rondes qui ne manqueraient pas d'intéresser les festivaliers. 

Difficile pour le moment se savoir quelle option choisira le festival. Réponse, sans doute, dans les années à venir.

space
space

Les derniers commentaires (1)

#1
Le pire c'est ce qu'ils se sont fait hués. @YeahCy et @boulet qui avait suivis le festival (version bd sur twitter) en ont parlé.
 
space
space
space
space
space
space
space
space
A Propos | Contact | Publicité
Copyright © 2000-2019 3DVF. Tous droits réservés. | Infogérance serveur | tracker
space