Google+
3DVF Network :
ico_magazine
Magazine
ico_boutique
Boutique
ico_cgjobs
Portail Emploi
ico_upload
Hébergement d'image
ico_progiss
Progiss
Login
space
space

Accueil / Magazine / Actualité Quotidienne / Hardware / La Cintiq Pro 24 de Wacom en test

 

La Cintiq Pro 24 de Wacom en test

Publiée le 23 mai 2019 par shadows44 (1638 lectures)
space

Wacom

Thomas Roussel présente un nouveau test vidéo centré sur la Wacom Pro 24 de Wacom, et qui pourra donc aussi vous donner une idée de ce que valent les versions 32 et 16 pouces.
L'intérêt de ce test est notamment son introduction, qui vise un public n'ayant jamais touché à une tablette à écran et est très pédagogue. Les personnes ayant déjà un usage régulier de ces produits pourront évidemment aller directement aux sections qui les intéressent.

Voici le sommaire :
00:28 : Quelques mots sur les tablettes
01:24 : Les deux familles de tablettes
03:32 : Quelques mots sur Wacom
04:16 : Comprendre ce qu'est une tablette par rapport à un ordinateur
05:55 : Déballage et découverte de la tablette
07:33 : Pieds, Ergo Stand, Flex Arm et positions de travail
14:42 : La Remote ou les raccourcis selon Wacom
16:56 : Colorimétrie
19:05 : Le stylet ProPen 3D
19:41 : la précision et l'écran 4K
21:16 : Retouche avec Photoshop
32:43 : Sculpture numérique avec ZBrush
37:48 : Avis final et conclusion

space
space

Les derniers commentaires (6)

#1
Je trouve qu'on perd en productivité au contraire avec les tablettes à écran. On fini toujours colé à l'écran ce qui fait mal à la tete et nique les yeux, on est géné par notre main qui n'est pas transparente et le bras fatigue au bout de 4-5h. Et même sans écran je n’utilise ma tablette que quand j'ai vraiment besoin de la pression. Pour tout le reste ,le combo clavier souris est plus performant. Surtout avec certaines souri gamer plein de boutons programmables. Pour l’histoire des 8k niveaux de pression qui apporteraient un plus, c'est pour moi du pur placebo. Je serais prêt à parier que personne ne peut faire la différence entre 256 et 8000 niveaux de pression. Par contre, pour la diminution du lag et de la parallaxe c'est un vrai progrès. Devoir utiliser le zoom pourri de windows sur un super écran 4K montre bien que la 4k est contreproductive. Mieux vaut du 1440p natif sur du 24 (et encore..). Avant d'en arriver à ces conclusions, j'ai eus 3 cintiq. On peut dire que j'ai vraiment essayé.
 
#2
Pour la 3D je ne suis pas convaincu non plus de la pertinence des tablettes à écran. C'est toujours une galère pour les menus contextuels, les raccourcis... rien qu'un clic droit c'est moins simple. Même pour la sculpture (ex. Zbrush), la retouche, ou pour mettre en couleur des dessins, bref quand on travail en "masse" par touches successives, c'est pas indispensable. Pour le dessin au trait ou l'encrage en revanche c'est le jour et la nuit. Je fait des planches de BD de temps en temps et ça change la vie. Essayer de dessiner sur une tablette de taille différente de l'écran introduit, outre l'évidente déconnexion visuelle oeil/main, un différentiel de proportions/d'homothétie supplémentaire à gérer entre le trait dessiné par la main et le trait reproduit à l'écran. C'est déjà ennuyeux sur un trait droit, mais c'est encore pire quand c'est le rayon d'une courbe ou d'une ellipse. Il faut constamment lutter pour compenser le décalage progressif entre le mouvement réalisé et le trait reproduit. C'est sans grande importance quand il s'agit d'un petit coup de brosse rapide, c'est rapidement épuisant s'il s'agit de faire une longue courbe parfaite. Sans compter que tout décalage additionnel du corps ou de l'orientation de la tablette par rapport à l'écran introduira un nouveau décalage à compenser par l'artiste. D'où la nécessité de rester bien en place. Et ça aussi ça peut devenir fatiguant. Avec une tablette-écran c'est toujours du 1/1 entre le geste et le trait et quand la tablette bouge, tout bouge à l'unisson. En ce qui concerne les niveaux de pression, c'est clair que c'est du placebo. Qui dessine avec une brosse de plus de 256 pixels et 100 niveaux d'opacité pour pouvoir tirer profit de cette précision dans des logiciels qui ne permettent que des incrément de 1 pixel ou 1% sur les brosses? Il faudrait une image en 16bit/canal et une brosse de 8192 pixels de large pour en profiter, et encore avoir le contrôle musculaire pour faire la différence. Ce qui compte en revanche c'est la pression minimum enregistrée et la courbe de réponse. Ca c'est important.
 
#3
En tant que l'auteur du test, je me permet de répondre à certaines remarque. Je précise aussi et par souci d'honnèteté que je travaille chez Pixologic et donc, ZBrush est mon domaine. Je travaille aussi avec des tablettes, autant en retouche photo, que dessin (quand je trouve le temps...) etforcément en sculpture numérique ou voir avec d'autres logiciels comme SubTance Painter. Je précise que ce test n'est pas un test sponsorisé. Bref, tout d'abord sur le côté écran : Il est évident que cela va dépendre de plein de crière. Si la tablette est un outil très ponctuel pour vous, genre retouche de temps en temps ou un peu de sculpt (quel que soit le logiciel), cela fait déjà cher comme investissement. Par contre, si vous passez vos journée sur une tablette, cela peut avoir un impact considérable. On est forcément plus précise dans ses tracés et on réduit considérablement le facteur "annulation du trait". Cela parait pas, mais rien que ça, sur toute une journée, c'est un boost de productivité. L'autre point important est l'immersion dans la création (et j'insiste pas mal dans mon test la dessus) : on est bien plus immergé dans sa création et on y gagne en qualité. C'est une experience personnelle, mais c'est aussi un retour que j'ai eu a de nombreuses reprises au fil du temps. Quand vous êtes un créatif, tout ce qui permet de l'être encore plus est un point clé. Et ce aussi pour ZBrush : pas mal de concept artist ne jurent que par une tablette avec un écran car ils vont bien plus vite et vu que l'on bosse dans les stages initiaux avec seulement quelques brosses et toutils, on est plus dans la créa "pure". Pour la main devant la créa, effectivement, on ne peut rien faire, c'est un désaventage par rapport à une tablette normale :) Bon perso, les autres avantages par rapport à ce point sont bien au dessus :) Pour le 4K, je suis à 125% dans windows et j'ai vachement plus de place dans ZBrush, Photoshop et Substance Painter. D'ailleurs le souci n'est pas Windows, mais les applications pas optimisées... Pour les specs genre 8k niveaux de pression, j'ai pensé comme vous en voyant les annonces, "du marketing"... En fait, il faut voir l'ensemble : pression minimum et niveaux de pression, le touché de la mine, la parallaxe : C'est le tout qui fait qu'on a un touché bien plus naturel et pas "informatique" lorsque l'on fait de la création et qui augumente, encore, cette impression d'immersion dans sa créa tout en oubliant l'outil. En gros, il faut l'essayer pour s'en rendre compte... Pour le fun, repassez sur une vielle tablette genre 1024 niveaux de pressions après avoir utilisée une tablette avec 8k, vous verrez la différence au niveau du touché, du feeling (j'ai du le faire il y a peu). Bien sur, c'est mieux qu'une souris, mais encore, si la tablette est un outil de production au quotidien, cela aura un fort impact sur votre confort. Pour conclure mon blabla, les nouvelles Cintiq sont un peu comme un PC haut de gamme plein de core, plein de RAM, c'est vachement mieux, mais pas indispensable si vos besoins sont ponctuels, un PC Lidl pourra toujours faire l'affaire ;)
 
#4
Moi c quand je dois sortir 2500 balles que j'ai des douleurs au poignet! Normal docteur?
 
#5
Je me demande si on verra un jour arriver des approches hybrides, avec par exemple une tablette sans écran, une webcam ou un capteur de profondeur par dessus, et l'affichage d'une silhouette de main (ou un modèle 3D temps réel semi transparent ?) sur l'écran principal. Avec du coup une approche qui ne masque rien mais qui garde l'effet "je vois directement où je trace", un point qui est sans doute un gros plus pour les débutants. @phicata Je lance dès lundi une marque d'orthèses de poignet spéciales infographistes. Avec emplacement pour stocker le stylet.
 
space
space
space
space
space
space
space
space
A Propos | Contact | Publicité
Copyright © 2000-2019 3DVF. Tous droits réservés. | Infogérance serveur | tracker
space