Google+
3DVF Network :
ico_magazine
Magazine
ico_boutique
Boutique
ico_cgjobs
Portail Emploi
ico_upload
Hébergement d'image
ico_progiss
Progiss
Login
space
space

Accueil / Magazine / Actualité Quotidienne / Technologies / SIGGRAPH 2018 : NVIDIA dévoile son architecture Turing, avec raytracing et nouvelles Quadro

 

SIGGRAPH 2018 : NVIDIA dévoile son architecture Turing, avec raytracing et nouvelles Quadro

Publiée le 14 août 2018 par shadows44 (1539 lectures)
space

NVIDIA

NVIDIA a profité du SIGGRAPH pour annoncer en grande pompe sa nouvelle architecture, Turing. Jensen Huang, le CEO du groupe, l'a qualifiée ni plus ni moins que de plus grande avancée dans l'industrie en 10 ans. Pour lui, on n'avait pas vu un tel changement technologique depuis l'arrivée de CUDA en 2006.

La principale avancée de Turing, ce sont les RT Cores, des unités de calcul dédiées au raytracing. Après les annonces du début d'année (à la GDC) autour du Raytracing temps réel avec DirectX 12 et RTX, NVIDIA confirme ici un engagement de long terme. Pour le groupe, le raytracing temps réel, c'est l'avenir.

Outre son utilisation possible dans les jeux, la spécialisation des GPUs vers le raytracing prend évidemment tout son sens pour le domaine professionnel. D'où l'annonce de trois cartes Quadro RTX 5000, 6000 et 8000.
La Quadro RTX 8000 pourra calculer jusqu'à 10 millions de rayons (ou GigaRays) par seconde. De quoi calculer sur un seul GPU la fameuse démo temps réel présentée au printemps dernier, qui nécessitait jusqu'ici plusieurs cartes musclées. Elle pourra aussi gérer les vidéos 8K HEVC en temps réel.



Voici les caractéristiques des trois modèles :
- Quadro RTX 8000 : 48 Go de mémoire (96 avec NVLink), 10 GigaRays/s, 4608 cores Cuda, 576 Tensor Cores ;
- Quadro RTX 6000 : 24 Go de mémoire (48 avec NVLink), 10 GigaRays/s, 4608 cores Cuda, 576 Tensor Cores ;
- Quadro RTX 5000 : 16 Go de mémoire (32 avec NVLink), 6 GigaRays/s, 3072 cores Cuda, 384 Tensor Cores ;

Au niveau tarif, les modèles devraient respectivement nécessiter 2300, 6300 et pas moins de 10 000 dollars pour la 8000. Le lancement devrait se faire d'ici fin 2018.

NVIDIA évoque en outre Quadro RTX Server, solution qui combinera des Quadro RTX avec le logiciel Quadro Infinity (prévu pour le début 2019). Concrètement, RTX Server permettra à de multiples utilisateurs d'accéder à un GPU via des stations de travail virtualisées. Nous en sauront plus dans quelques mois sur les caractéristiques exactes de cette offre.

Bien évidemment, l'architecture Turing se déclinera aussi en version grand public. Le SIGGRAPH n'est toutefois pas le bon endroit pour de telles annonces : NVIDIA préfère distinguer ses gammes et attendra la GamesCom de Cologne et plus précisément le 20 août pour donner plus d'informations. Il y a fort à parier que les nouveaux modèles très haut de gamme distanceront les Radeon RX Vega d'AMD.



Un dernier point, et pas des moindres : NVIDIA a aussi profité de sa conférence pour annoncer que le SDK Material Definition Language (MDL) devenait open source. Une bonne nouvelle qui signifiera sans aucun doute son intégration dans de nouveaux outils professionnels.

Pour plus de détails :
- l'annonce des trois GPUs ;
- l'annonce de Turing ;
- pour finir, la conférence complète de NVIDIA :

space
space

Les derniers commentaires (0)

Soyez le premier à déposer un commentaire.
space
space
space
space
space
space
space
space
A Propos | Contact | Publicité
Copyright © 2000-2018 3DVF. Tous droits réservés. | Infogérance serveur | tracker
space