Google+
3DVF Network :
ico_magazine
Magazine
ico_boutique
Boutique
ico_cgjobs
Portail Emploi
ico_upload
Hébergement d'image
ico_progiss
Progiss
Login
space
space

Accueil / Magazine / Actualité Quotidienne / Cinéma / Annecy 2018 : Have a Nice Day, portrait acide de la société chinoise

 

Annecy 2018 : Have a Nice Day, portrait acide de la société chinoise

Publiée le 22 juin 2018 par shadows44 (1222 lectures)
space

Have a Nice Day

Have A Nice Day, le second long-métrage du réalisateur chinois Liu Jian, devait initialement être diffusé lors de l'édition 2017 du Festival d'Annecy. Il avait finalement été passé à la trappe, suite à des pressions des autorités chinoises (le pays étant l'invité d'honneur de cette édition).

Le film d'animation a finalement pu être projeté lors de cette édition 2018, et est sorti le 20 juin dans les salles françaises.

En visionnant le film, on comprend mieux pourquoi la Chine appréciait peu le projet. Au premier abord, Have A Nice Day est un long-métrage qui nous plonge dans la pègre chinoise, dans une banlieue morose et sans avenir. Lorsqu'un des personnages (Xiao Zhang) parvient à voler un sal rempli de billets aux truands qui l'emploient, la machine est lancée. Celui qui voulait permettre à sa fiancée d'aller en Corée pour tenter de rafistoler une opération de chirurgie esthétique ratée a mis le doigt dans un engrenage infernal : du baron local de la mafia aux habitants du coin ne rêvant que de s'extirper de la misère, tous n'ont désormais qu'une idée en tête. Retrouver le sac, quel qu'en soit le prix.

Si le film sait se montrer violent et brutal, le réalisateur Liu Jian joue aussi sur l'attente et l'inaction pour nous plonger, la tête la première, dans une société en décomposition. Derrière les phases d'action et les personnes aux caractères bien dessinés, Liu Jian renvoie l'image d'une Chine à des années lumière du discours de croissance et progrès, engluée dans les inégalités et l'appât du gain, sans repères. Si l'on imagine que Liu Jian n'a pas bénéficié de gros moyens financiers, le réalisateur en fait ici une force, préférant à une caméra nerveuse des plans statiques aux décors soignés, comme un café Internet déserté, un terrain vague ou un hôtel miteux.

Au final, Liu Jian nous propose ici un projet indépendant qui mérite clairement que l'on s'y attarde, au croisement d'un Tarantino et d'une violente critique sociale, absurde et drôle, sombre et acide.

Film Annonce Have A Nice Day_Fr from Rouge Distribution on Vimeo.

Pour plus de détails : la page du film chez Rouge Distribution, qui distribue le film en France.

Have a Nice Day

space
space

Les derniers commentaires (0)

Soyez le premier à déposer un commentaire.
space
space
space
space
space
space
space
space
A Propos | Contact | Publicité
Copyright © 2000-2018 3DVF. Tous droits réservés. | Infogérance serveur | tracker
space