Google+
3DVF Network :
ico_magazine
Magazine
ico_boutique
Boutique
ico_cgjobs
Portail Emploi
ico_upload
Hébergement d'image
ico_progiss
Progiss
Login
space
space

Accueil / Magazine / Actualité Quotidienne / Industrie et sociétés / Virtuality 2018 : Suricog, spécialiste du tracking et de l'analyse du regard

 

Virtuality 2018 : Suricog, spécialiste du tracking et de l'analyse du regard

Publiée le 12 février 2018 par shadows44 (1748 lectures)
space

Suricog

A l'occasion de l'édition 2018 du salon Virtuality, la société Suricog présentait ses technologies d'eye-tracking.

L'entité développe notamment une solution de tracking temps réel mobile, composée d'une paire de lunettes légères et d'un boîtier. Le tout est associé à un logiciel dédié, EyeDee Studio, et à des scripts qui permettront par exemple de récupérer les informations sous Unity.

Sur le plan technique, le suivi du regard se fait avec une caméra infrarouge. Une diode éclaire donc l'oeil, légèrement visible pour le moment mais invisible à terme (à l'aide d'un meilleur filtrage pour éliminer les ondes dans le spectre visible). Notons que ce type d'approche exclut un usage en extérieur, le soleil étant trop puissant.
Nos essais ont été très concluants : la réaction est rapide, l'outil semble précis. Le prototype de lunettes présenté lors du salon était confortable, y compris s'il était porté sur des lunettes classiques.

Suricog cible plusieurs marchés :
- Le secteur médical, tout d'abord, avec un grand succès puisque la moitié des CHUs de France travaillent déjà avec ses outils. Concrètement, le suivi du regard est employé pour le diagnostic, qu'il s'agisse de confirmer l'avis du médecin ou d'éviter des tests inutiles comme un scanner coûteux.
Suricog travaille avec les médecins sur des pathologies variées, en usage concret ou en recherche : dyslexie, troubles du langage, Alzheimer, Parkinson.
Pour ce type d'application, Suricog capte les mouvements des deux yeux et augmente la fréquence de capture (300Hz contre 30 à 60Hz pour des usages non médicaux), de façon à capturer les micro-mouvements de l'oeil et temps de latence, qui sont des éléments clés du diagnostic. L'entreprise développe aussi des logiciels dédiés pour le personnel médical.
- Le secteur B2B, ensuite, et bien entendu l'industrie. Pour ces clients, Suricog propose des solutions à la carte, comme l'intégration de ses capteurs dans des casques de réalité virtuelle ou des outils dédiés.
Là encore, les usages sont vastes : accompagnement de l'utilisateur dans son travail, détection de la fatigue sont des enjeux cruciaux et offrent un marché très important.
- Enfin, le domaine de la culture, avec des artistes et musées. Le potentiel : pouvoir interagir avec une oeuvre par le regard, déclencher la lecture de commentaires, etc.
La batterie actuelle du boîtier qui accompagne les lunettes, d'une autonomie de 3h, est suffisante pour de nombreux usages de ce type. Comme Suricog maîtrise le matériel, il sera possible de mettre en place des batteries plus puissantes ainsi que des systèmes de racks pour faciliter la gestion et la recharge de grandes quantités de lunettes. A noter : le matériel actuel limite l'usage du système de tracking à des personnes de 13 ans et plus.
Si ce marché reste réduit à l'heure actuelle en comparaison du médical ou de l'industrie, Suricog nous a confié que la culture, au-delà de l'aspect ludique, permet souvent de pousser la technologie et de faire germer de nouvelles idées.

Le secteur du grand public ne fait pas partie des marchés visés par la société, en raison à la fois de la concurrence d'autres entreprises, et du positionnement de Suricog qui cherche à fournir son expertise et s'adapter aux différents clients.

Pour en savoir plus : le site de Suricog.

Virtuality
Le salon Virtuality 2018

space
space

Les derniers commentaires (0)

Soyez le premier à déposer un commentaire.
space
space
space
space
space
space
space
space
A Propos | Contact | Publicité
Copyright © 2000-2018 3DVF. Tous droits réservés. | Infogérance serveur | tracker
space