Google+
3DVF Network :
ico_magazine
Magazine
ico_boutique
Boutique
ico_cgjobs
Portail Emploi
ico_upload
Hébergement d'image
ico_progiss
Progiss
Login
space
space

Accueil / Magazine / Actualité Quotidienne / Courts-métrages / The Artist And The Kid, court étudiant de Supinfocom Rubika Inde

 

The Artist And The Kid, court étudiant de Supinfocom Rubika Inde

Publiée le 07 septembre 2017 par shadows44 (1275 lectures)
space

The Artist and the kid

Sasank Dhulipud, Deepak Chandramohan et Charlot Brun présentent The Artist and the Kid, court-métrage réalisé dans le cadre de leurs études dans la branche indienne de Supinfocom Rubika, sur le DSK International Campus de Pune.

The Artist And The Kid from The Artist And The Kid on Vimeo.

Crédits :

Sasank Dhulipudi: Lighting, Shading, Compositing, Animation, Prop and Environment Modeling

Deepak Chandramohan: Pre-Production, Lead Animation, Layout, Character Modeling, Matte painting

Charlot brun : Texturing, Shading, Blend Shapes, Character Modeling, Environment Modeling

Original soundtrack by Stephen Spies
Sound Editing by Christopher Amato

Special thanks to all faculty and friends

space
space

Les derniers commentaires (39)

#1
avant de faire des test de sss il faut avoir un bon maillage car sur de la sss c'est fatal ce genre de maillage. fais nous de beau maillage avant de poster de la sss ;) bonne continuation
 
#2
qu'est ce que tu appelles beau maillage ? il est pas suffisament propre le mien ?
 
#4
Mode Humour [ON] Il est peut-etre clean son wire, mais le perso est aussi charismatique qu'un rat mort... Mode Humour [Off] Perso, heurement que tu as marqué qu'il y avait du SSS, car ca n'est pas visible. Il y avait un autre tuto sur le SSS (avec un sorte de gollum mais je ne me rappelle plus du nom), je te le recommende vivement. Bon courage pour la suite
 
#5
je suis d'accord avec thyriax on ne voit pas le SSS. tu devrais lui un bon spot light a l'arriere du crane qui crache bien histoire de voir ses jolies petites oreilles devenir toute rouge. ;) la suite :)
 
#6
ok, merci pour vos conseils, je vais essayer le coup de la lumière derrière la tête ce soir, voir ce que ça donne. Sinon, thyriax, si tu remets la main sur ton tuto de sss, tu pourrais me le filer stp ? Et pour l'histoire du charisme, je suis d'accord avec toi, va falloir que je travaille ça. Ptêt qu'avec une expression sur le visage ça lui donnerais plus de personnalité, ou alors c'est dans les traits du visage qu'il faut que j'affine tu penses ? Je précise que je ne recherche pas vraiment un effet trop réaliste.
 
#7
Ué le maillage est très bien, c'est pas du tout le problème^^. Mais c'est clair que tester du sss sur un perso qui a un peu plus de gueule, ca serait ptetre pas plus mal ;)
 
#9
lol ouaip, j'vais travailller sa gueule alors ^^ Par contre à midi j'ai fait des tests vite fait avec la lumière, mais j'ai pas trop vu de différence, du rouge dans les oreilles et tout ça. Image Et voilà à quoi ressemble mon sss : Image
 
#12
juste pour tester essaye de lui mettre un intensité super haute genre 10 histoire de voir si y'a du changement.
 
#13
Euh, enfin, un bon sss ne se résume pas à des oreilles rouges hein... De plus, même lorsque les oreilles sont rouges, celà ne veut pas dire grand chose, si ce n'est que le backsurface est actif. En revanche, tout ce qui concerne la diffusion de la lumière sous l'épiderme n'est en aucun cas travaillé à ce niveau. Pour bien débuter avec un sss, il faut commencer sans texture. Mettre un seul spot qui projete pas mal d'ombre et de préférence en lumière assez rasante. Ensuite, on "allume" les canaux 1 par 1. C'est à dire que déjà, il vaut mieux couper l'intensité du "overall diffuse". Ensuite, essaie de mettre l'intensité (weight) du canal du Epidermal à 1 (et juste celui-là), puis joue sur la valeur "radius" de celui-ci, jusqu'à ce que tu trouves le résultat satisfaisant. Tu verras au fur et à mesure que tu bidouilles, les ombres vont s'adoucir, les bords deviennent translucides (en fait, l'effet translucide dépend de l'échelle de ton modèle, c'est pourquoi il faut jouer avec le radius). Ensuite, tu remets la valeur de ton epidermal à 0 (weight), et tu fais la même chose que précédemment avec le canal du subdermal, et ainsi de suite. Une fois que tu trouves tes résultats satisfaisants pris séparément, il te resteras à mixer l'ensemble en jouant sur les weight de chaque canal. Ces weights peuvent être contrôlés par des textures, là après c'est le fin du fin, mais même sans textures, tu pourras obtenir de bons résultats. Régler un sss est assez long, alors affûte ton sens de l'autocritique, regarde bien ce qui se fait autour de toi, sur ce forum et sur d'autres, et compares le plus objectivement possible, c'est un bon moyen de progresser. ;)
 
#14
Tiens Edji, j'ai retrouvé le lien du tuto dont je te parlais. Je suis d'accord avec Peawy, le SSS n'est pas, dans le principe, facile a réglé en 2 secondes et il faut bien comprendre le fonctionnement de chaques canaux du shader. Peawy disait de commencer sans textures, et tu verras que dans le tuto, la demarche est la meme. Meme si je serais d'avis que tu travailles d'abord ton perso, il ne faut pas hesiter a faire des recherches sur Google pour d'autres tuto SSS. http://images.autodesk.com/adsk/files/sss-skin-shader-tutorial.pdf ++pour la suite
 
#15
Voui bien joué Thyriax, je ne retrouvais plus le lien dans mes favoris, mais la méthode que je décris vient de ce tuto ! Il m'a appris beaucoup, excellent tut !
 
space
space
space
space
space
space
space
space
A Propos | Contact | Publicité
Copyright © 2000-2018 3DVF. Tous droits réservés. | Infogérance serveur | tracker
space